Annexes

Matinée sur la communication diocésaine

 ● Vincent de Crouy-Chanel
Vendredi 12 février 2016, s'est tenue au CPSO une session de communication animée par Laetitia Penava (Déléguée à l’information pour le diocèse) ; Jean-MariGauthier (rédacteur en Chef d’Eglise en Guadeloupe ») ; Vincent de Crouy-Chanel, diacre permanent, et son épouse Laurence. Une trentaine de participants, oeuvrant dans les medias du diocèse de la Guadeloupe, y participaient. Vincent de Crouy Chanel a été pendant 17 ans, jusqu'en 2014, directeur de la radio RCF Anjou. RCF (Radio Chrétienne Francophone) regroupe 63 radios chrétiennes locales qui portent l'ambition de diffuser un message d'espérance et de proposer au plus grand nombre une lecture chrétienne de la société et de l'actualité.

  Vincent De Crouy-Chanel

● Objectif
L'objectif de la session était de relier les différents médias qui existent dans le diocèse, à savoir radio Massabielle, le site internet du diocèse et le mensuel Eglise en Guadeloupe, afin de former une seule et même famille rassemblant les outils de communication aidant à décrypter la réalité avec une clé de lecture spirituelle.

 

● Informer et communiquer
Il importe de distinguer informer et communiquer. La communication est une information en vue d'un projet, pour une action. Il est donc important de toujours rappeler le projet de la communication diocésaine, lequel vise à faire connaître ce qui se vit dans l'Eglise et, ainsi, à créer du lien pour faire aimer l'Eglise et montrer qu'elle a un visage dynamique et vivant. Le projet de communication doit aussi inciter à agir. Communiquer, c'est donc informer pour faire connaître et faire agir. Le projet de communication doit enfin aider à faire changer les mentalités, en remettant la Parole de Dieu au centre de notre catéchèse.
 
● Outils pour écrire un « article »

Pour écrire un message clair, il faut mettre en place la règle ABC de la communication :
–        A comme Audible (lisible pour un message écrit) ;
–        B comme Bref. Dans le message, on n'est pas obligé de tout dire et de tout mettre. Le contenu doit être proportionné au média. Une communication orale performante ne doit pas dépasser trois minutes. On peut enchaîner plusieurs messages de trois minutes chacun. De même, un article doit être une succession de plusieurs paragraphes de quelques lignes chacun.
–        C comme Centré sur l'essentiel. Mon projet doit être centré sur le Christ et non sur moi.
 
Une autre recette pour un bon article est la règle des 5 W : Who (qui) ? What (quoi) ? Where (où) ? When (quand) ? Why (pourquoi) ?

  Laurence de Crouy-Chanel

Enfin, un article doit avoir quatre parties :
- une introduction ;
- un premier paragraphe qui décrit l'événement ;
- un deuxième paragraphe qui fait un « angle », c'est-à-dire un zoom sur un point particulier, de façon à montrer comment l'objectif général a été atteint ;
- une conclusion qui aide à faire en sorte que le lecteur se sente concerné.
 
Il faut aussi veiller à intégrer des citations et des témoignages, à mettre des sous-titres entre les paragraphes, à faire des phrases courtes, à éviter les coupures avec trop de virgules.
 
● Référents
Le diocèse a besoin d'un référent par paroisse, communauté, ou groupe. Il faut des référents réactifs qui donnent les informations avenir et qui rendent compte des événements de façon rapide,  au travers d'articles et de photos

PG

Questions liturgiques

Pourquoi aller à la messe le Dimanche ?

Nous ne devons pas oublier que la foi, c’est une relation vivante avec Dieu. Comme toute relation, elle se doit d’être nourrie régulièrement, autrement elle s’endort et même elle se sclérose.

Lire la suite...