Annexes

Pour entrer en Carême, Par Mgr JY Riocreux


Pour entrer en Carême
Le  Mercredi des Cendres 10 Février, débute le Carême. Toute l’Eglise est invitée à s’unir au mystère de Jésus au désert  durant quarante jours. Ce temps liturgique est un moment fort pour tous les chrétiens, particulièrement les catéchumènes, adultes et jeunes se préparant au baptême à Pâques. Temps approprié pour les exercices spirituels, liturgies pénitentielles, chemins de croix, pèlerinages dans les sanctuaires notamment les lieux  jubilaires  avec les portes saintes de la miséricorde, privations  volontaires comme le jeûne et l’abstinence, partage fraternel avec les plus démunis…
Le Carnaval qui précède les  Cendres  est un temps de réjouissances et de défilés. En Guadeloupe,  du  Dimanche 7 Février  au Mardi gras, les rassemblements festifs ont lieu  avec participation nombreuse, notamment de jeunes.

Pour différentes raisons, liées justement au Carnaval,  les trois diocèses  de Fort de France, Cayenne et Basse Terre avaient décidé que l’entrée en Carême ait lieu le vendredi suivant le mercredi des Cendres.

Après réflexion et concertation,  Mgr Macaire, Mgr Lafont et moi-même avons décidé de nous unir au calendrier de l’Eglise universelle. Cette année, la messe des Cendres  est célébrée  dès le mercredi 10 Février aux heures convenables décidées par les  paroisses.

Déjà, en certains lieux, notamment dans les îles et dans le doyenné de Basse-Terre, l’entrée en Carême s’était faite,  sans difficulté,  le mercredi des Cendres.  Maintenant, dans tout le diocèse,  les messes d’entrée en Carême permettront à tous les fidèles d’écouter la Parole de Dieu nous invitant à la Pénitence.
« Revenez à moi de tout votre cœur, dans le jeûne, les larmes et le deuil. Revenez au Seigneur votre Dieu, car il est tendre et miséricordieux. » (Joël 2, 12-13)
« Pitié pour moi, mon Dieu, dans ton amour, selon ta grande miséricorde, efface mon péché. Lave-moi tout entier de ma faute » (Psaume 50, 1)

« Dieu vous lance un appel : nous le demandons au nom du Christ : laissez vous réconcilier avec Dieu ». (2 Co, 5, 20)
Et enfin et surtout la triple proposition par Jésus : l’aumône, la prière et le jeûne « dans le secret ; ton père qui voit dans le secret te le rendra » (Mt 6).
Suite à la décision des évêques de la Province Antilles-Guyane, j’autorise aussi  l’imposition des Cendres lors des messes du vendredi 12 février. Il est évident que chaque fidèle  reçoit les Cendres une seule fois !
« Seigneur, au début du Carême, inspire-nous des actes de pénitence et de charité qui nous détournent de nous-mêmes, afin que, purifiés de nos fautes, nous puissions mieux nous unir à la Passion de ton Fils. » (Prière sur les offrandes de la messe du mercredi des Cendres)
Bon Carême !

Questions liturgiques

Pourquoi aller à la messe le Dimanche ?

Nous ne devons pas oublier que la foi, c’est une relation vivante avec Dieu. Comme toute relation, elle se doit d’être nourrie régulièrement, autrement elle s’endort et même elle se sclérose.

Lire la suite...