Actualité paroissiale

Clôture de l’année de la vie consacrée lors de la Fête de la Chandeleur

Les religieuses suivies des prêtres et de Mgr Riocreux rentre par la Porte Sainte! Tout un symbole!


Ce mardi 2 février, dans toutes les paroisses s’est célébré la Présentation du Christ au Seigneur, 40 jours après sa naissance. Ainsi que la rencontre du Christ avec Syméon. On appelle aussi cette fête, la « Chandeleur », en souvenir des processions de chandelles dans les rues,  pour rappeler qu’avec Syméon le Christ s’est révélé au monde comme la lumière des nations. Cette fête fut aussi longtemps la purification de Marie. C’est pour cela que ce soir à Pointe à Pitre, à St Pierre et St Paul, Mgr Jean-Yves Riocreux avait revêtu une chasuble mariale.

La célébration commence au fond de l'église, à la Porte Sainte. Les cierges sont allumés puis bénies par les prêtres







 

Cette fête de la présentation est aussi la journée de la vie consacrée.
Une année de la vie consacrée s’est ouverte le 30 novembre 2014 pour se terminer ce mardi 2 février 2016.
Cette célébration à rendue hommage aux différentes religieuses de notre diocèse ainsi que quelques laïcs consacrés. Et la foule nombreuse venue les entourer, pourvue de leurs chandelles.

Les religieuses renouvellent leurs voeux devant l'eveques et les paroissiens

 

Une trentaine de religieuses des toutes les congrégations ont participé à cette célébration et y ont renouvelé leurs 3 vœux (Obéissance, Chasteté et Pauvreté). Sachant que les carmélites, cloitrées, ont célébré le matin à la chapelle du Carmel avec le Vicaire Général Père Serge Cyrille.
En plus des carmélites, la Guadeloupe compte une centaine de religieuses de différentes congrégations choisies en fonction de l’attachement au charisme de leur fondateur : St Joseph de Cluny avec 25 religieuses ; St Paul de Chartres  avec 19 religieuses dont à M-Galante, la Désirade, St Martin, St Barthélémy ; Dominicaines D’Albi (22) ; Dominicaines de Ste Catherine de Sienne d’Etrepagny (4) ; et les sœurs hospitalières de Ste Marthe (4) ; et 1 bénédictine.

Des laïcs consacrés étaient aussi présent (ici, un couple de la Communauté du Chemin Neuf)



Mgr Riocreux, entouré du Père Pierre Chéry (responsable de la Vie Religieuse) et du curé Père Jacques Hivon et du Vicaire père Lucien Joseph, a souligné que ces personnes consacrées (religieux comme laïcs) sont au nombre de 900 000 dans le monde et on chacun fait une consécration personnelle, un Oui total, de leur vie pour le Christ. Il les a remercié chaleureusement d’œuvrer en Guadeloupe, dans la prière mais aussi dans l’action (enseignement, santé…). L.P
 

  Sr Marie-Ange; et Sr Véronique Joseph, Mère Provinciale de St Joseph de Cluny Antilles-Guyane. Sr Véronique rayonnante nous témoigne la joie qu'elle a de vivre en communauté, au milieu de ses soeurs


 

Les différentes formes de la vie consacrée

La vie consacrée désigne aujourd’hui toutes personnes qui s’engagent au célibat à cause du Christ et
de l’Evangile. Elle recou
vre traditionnellement les formes de vie suivantes : la vie religieuse
apostolique, monastique et missionnaire, les Instituts séculiers, les sociétés de vie apostolique, les
ermites, l’Ordre des vierges consacrées et les veuves consacrées.

1.La vie religieuse apostolique, monastique et missionnaire
Il s’agit, comme pour tout chrétien, de suivre le Christ en vivant l’Évangile mais
• avec d’autres que l’on n’a pas choisis (vie communautaire)
• pour toujours (vœux définitifs, « publics »)
• à la manière du fondateur ou de la fondatrice.
Il existe de très nombreux instituts religieux (congrégations, ordres, monastères, etc.). Chacun d’entre eux a été fondé par une ou plusieurs personnes qui ont été marquées par un visage particulier du Christ:
• le Christ qui se fait proche des exclus de toutes sortes,
• le Christ qui enseigne,
• le Christ qui guérit,
• le Christ qui prie son Père dans le silence et la solitude, etc.
Chaque institut a ainsi une « couleur » particulière, appelée charisme.
Noter : Les sociétés de vie apostolique (SVA) regroupent des prêtres, frères ou sœurs de ces «sociétés» qui ne sont pas religieux mais vivent en communauté. Ces sociétés se définissent d’abord par leur tâche apostolique, leur mission et non pas par le mode de vie (ex : les Eudistes, les Missions Etrangères de Paris etc.)

2.Les instituts séculiers
Les instituts séculiers sont des instituts de vie consacrée reconnus dans l’Église catholique depuis 1947.
En France, 3000 personnes environ, hommes ou femmes, célibataires ou veufs, sont membres d’une trentaine d’instituts séculiers.
Ils vivent dans le monde, gardant leur profession, et ont pour mission d’y être présents, à la manière du sel ou du ferment, pour y faire progresser l’esprit de l’Evangile.
Ils s’engagent définitivement à ce genre de vie par des vœux après plusieurs années de formation.

3.Les vierges consacrées
Ce sont des femmes consacrées définitivement à Dieu dans le célibat et la chasteté, par l’évêque de leur diocèse. Elles se mettent au service de l’Eglise diocésaine,
de manière individuelle sans rattachement à un groupe particulier.
Noter : Les veuves consacrées. Comme dès l’époque des apôtres, la consécration des veuves est à nouveau proposée aujourd’hui. Par le vœu de chasteté perpétuelle, ces personnes veuves se consacrent dans leur condition pour se donner à la prière et au service de l’Eglise.

4.Les ermites
Hommes et femmes (souvent des religieux ayant « fait leurs preuves ») insistent sur la séparation intérieure et extérieure du monde, pour mieux souligner que l’hmme ne vit que pour Dieu. Vie de silence et de solitude, de prière et de pénitence. Ils font profession publique des conseils évangéliques entre les mains de l’évêque.

5.De nouvelles formes de vie consacrée
«A ces formes anciennes s’ajoutent de nouvelles formes de vie consacrée, signes de la complémentarité des dons de l’Esprit Saint. Certaines sont des formes anciennes, nées de nouveaux élans spirituels et apostoliques, d’autres sont des expériences originales, à la recherche d’une identité propre dans l’Eglise, en attendant d’être officiellement reconnues...» Jean-Paul II, La vie consacrée,Cerf, 1996.

Des groupes d’hommes et de femmes, non consacrés, sont aussi fortement engagés dans des groupes qui ne relèvent pas directement de la vie consacrée mais en sont proches:
-Les « associations de fidèles » et « communautés nouvelles »
Des chrétiens choisissent de se lier entre eux pour s’entraider dans leur vie spirituelle ou en vue d’un objectif commun, un peu à la manière des associations loi 1901.
Ces associations de fidèles et communautés nouvelles, d’une très grande variété, sont reconnues par l’Eglise. Leurs membres restent laïcs et le disent clairement : «Nous voulons vivre l’évangile en laïcs». Cependant, certains d’entre eux peuvent se consacrer à Dieu par un engagement privé et deviennent des «laïcs consacrés»
- Les laïcs associés aux instituts religieux ou aux monastères Certains laïcs désirent partager l’idéal de vie chrétienne vécu par des instituts religieux. Ils leur demandent une forme de «rattachement». Cette manière de vivre, pour des laïcs, prend de l’ampleur depuis quelques années. On emploie aussi l’expression de «famille évangélique» qui rassemble des chrétiens de vocations diverses (laïcs, religieux...) se référant à une même spiritualité (franciscaine, dominicaine, ignatienne, etc.)

Sans aucun doute vous avez vu les bannières disant lequel ne pas réussir assez de soins sur la santé peut amplifier votre risque de problèmes de santé innombrables. Vous pouvez acheter des remèdes directement à votre bureau. Il ya des médicaments destinés uniquement aux femmes. Les sujets tels quel 'achat Kamagra Oral Jelly' ou '' sont très populaires maintenant. Comment trouver des informations détaillées sur ""? De populeux sites Web le décrivent comme ''. Cependant, il existe plusieurs remèdes qui abaissent la pression artérielle sans nuire à votre érection. Certains médicaments ne conviennent pas aux patients douloureux de certaines affections et, parfois, un médecine ne peut être utilisé lequel si des précautions supplémentaires sont prises. De plus Kamagra peut également être utilisé pour traiter une autre plainte telle quel déterminée par votre médecin.

Questions liturgiques

Pourquoi aller à la messe le Dimanche ?

Nous ne devons pas oublier que la foi, c’est une relation vivante avec Dieu. Comme toute relation, elle se doit d’être nourrie régulièrement, autrement elle s’endort et même elle se sclérose.

Lire la suite...