Actualité paroissiale

La paroisse de St François entre dans l’année de la Miséricorde

Le vendredi 11 décembre, les paroissiens de St François furent invités par le Curé Père Serge Cyrille et son vicaire père Antoine Bourguignon, à une veillée de prière à l’occasion de l’ouverture de l’Année Jubilaire de la Miséricorde.
Le but de cette veillée était de sensibiliser la communauté, par la prière, pour bien entrer dans cette année de la Miséricorde, même si la paroisse n’a pas de « Porte » à franchir. C’était aussi un moyen d’expliquer et d’aider les paroissiens à comprendre ce qu’est La Miséricorde de Dieu et de proposer des actes à poser durant cette année pour changer nos cœurs (pèlerinage ; 24h pour la foi, envoie de missionnaires de la miséricorde ; confession, approfondissement de la Parole, méditation, célébrations diverses…..)
Dès le début de la veillée le ton est donné : La Miséricorde c’est plonger davantage dans l’Amour de Dieu et la répandre aux autres. N’oublions pas que l’un des visages de l’Eglise, c’est d’être signe de l’Amour Miséricordieux.
Un exemple fort de la  Miséricorde a été proposé par les jeunes de la paroisse sous forme de  scénette sur la parabole de « l’enfant prodigue ». Fort réussie et actualisée à notre jeunesse d’aujourd’hui, ces jeunes nous ont montré que le Père est tout Amour et attend avec Patience, à tout instant le retour de son fils, pécheur, pour le prendre dans ses bras miséricordieux.

Le père Cyrille s’appuyant sur le texte de St Luc  (Lc 6,27-42) et la Bulle d’indiction du Pape François, présentant toute cette année Jubilaire, a expliqué cette miséricorde et les moyens, les efforts nécessaires pour que notre monde change. Et cela passe par chacun d’entre nous. « Soyons Miséricordieux comme le Père est Miséricordieux » Lc 6, 36 (verset qui nous accompagne et figure sur le logo de cette année). Le père rappelle en citant la Bulle (n°13) : « Pour être capable de miséricorde, il nous faut donc d’abord nous mettre à l’écoute de la Parole de Dieu. Cela veut dire qu’il nous faut retrouver la valeur du silence pour méditer la Parole qui nous est adressée. C’est ainsi qu’il est possible de contempler la miséricorde de Dieu et d’en faire notre style de vie. ».
Mais le fond de nos cœurs et de nos habitudes doivent changer durant cette année. Le père cite de nouveau le Pape François (n°14) :« Il nous est dit, d’abord, de ne pas juger, et de ne pas condamner. Si l’on ne veut pas être exposé au jugement de Dieu, personne ne doit devenir juge de son frère. De fait, en jugeant, les hommes s’arrêtent à ce qui est superficiel, tandis que le Père regarde les cœurs. Que de mal les paroles ne font-elles pas lorsqu’elles sont animées par des sentiments de jalousie ou d’envie ! Mal parler du frère en son absence, c’est le mettre sous un faux jour, c’est compromettre sa réputation et l’abandonner aux ragots. Ne pas juger et ne pas condamner signifie, de façon positive, savoir accueillir ce qu’il y a de bon en toute personne et ne pas permettre qu’elle ait à souffrir de notre jugement partiel et de notre prétention à tout savoir. »
Paroles qui font mouches car chacun sait qu’il peut mieux faire, moins juger et davantage aimer.

Nos prières se sont poursuivies, aidées par 2 figures fortes de la Divine Miséricorde proposées d’honorer durant cette célébration : Sainte Faustine et Saint Jean-Paul II qui « sont allés jusqu’au bout, en s’oubliant soi-même pour donner aux autres la divine Miséricorde de Dieu ». Le curé nous propose de lire chaque jour et de méditer la prière de Sainte Faustine présente dans le livret fait par et pour le doyenné de Saint Anne. Il a également expliqué brièvement la signification du logo.

             

Les 3 chorales de la paroisse se sont associées pour nous aider à prier en demandant pardon, dans les « Alléluia », et à comprendre la Miséricorde dans la douceur et l’espérance de leurs chants. Cette soirée priante s’est terminé avec « l’hymne officiel de la Miséricorde » où la phrase latine « Misericordes sicut Pater » (« Miséricordieux comme le Père »), répétée quatre fois, compose à elle seule le refrain.
A.V

(Ci-dessous la prière de Sainte Faustine et le texte de Luc. La bulle d’indiction du Pape et le livret du doyenné de Saint-Anne sont sur le site du diocése de Guadeloupe)
 
Prière de Sainte Faustine
Je désire me transformer tout entière en Ta miséricorde et être ainsi un vivant reflet de Toi, ô Seigneur ; que le plus grand des attributs divins, Ton insondable miséricorde, passe par mon âme et mon cœur sur le prochain.
Aide-moi, Seigneur, pour que mes yeux soient miséricordieux, pour que je ne soupçonne jamais ni ne juge d'après les apparences extérieures, mais que je discerne la beauté dans l'âme de mon prochain et que je lui vienne en aide.
Aide-moi, Seigneur, pour que mon oreille soit miséricordieuse, afin que je me penche sur les besoins de mon prochain et ne reste pas indifférente à ses douleurs ni à ses plaintes.
Aide-moi, Seigneur, pour que ma langue soit miséricordieuse, afin que je ne dise jamais de mal de mon prochain, mais que j'aie pour chacun un mot de consolation et de pardon.
Aide-moi, Seigneur, pour que mes mains soient miséricordieuses et remplies de bonnes actions, afin que je sache faire du bien à mon prochain et prendre sur moi les tâches les plus lourdes et les plus déplaisantes.
Aide-moi, Seigneur, pour que mes pieds soient miséricordieux, pour me hâter au secours de mon prochain, en dominant ma propre fatigue et ma lassitude. Mon véritable repos est de rendre service à mon prochain.
Aide-moi, Seigneur, pour que mon cœur soit miséricordieux, afin que ressente toutes les souffrances de mon prochain. Je ne refuserai mon cœur à personne. Je fréquenterai sincèrement même ceux qui, je le sais, vont abuser de ma bonté, et moi, je m'enfermerai dans le Cœur très miséricordieux de Jésus. Je tairai mes propres souffrances. Que Ta miséricorde repose en moi, ô mon Seigneur.
C'est Toi qui m'ordonnes de m'exercer aux trois degrés de la miséricorde ; le premier : l'acte miséricordieux - quel qu'il soit ; le second : la parole miséricordieuse - si je ne puis aider par l'action, j'aiderai par la parole ; le troisième - c'est la prière. Si je ne peux témoigner la miséricorde ni par l'action, ni par la parole, je le pourrai toujours par la prière. J'envoie ma prière même là où je ne puis aller physiquement.
O mon Jésus, transforme-moi en Toi, car Tu peux tout. (163)

 
Luc 6,27-38
« Mais je vous le dis, à vous qui m’écoutez : Aimez vos ennemis, faites du bien à ceux qui vous haïssent.
Souhaitez du bien à ceux qui vous maudissent, priez pour ceux qui vous calomnient.
À celui qui te frappe sur une joue, présente l’autre joue. À celui qui te prend ton manteau, ne refuse pas ta tunique.
Donne à quiconque te demande, et à qui prend ton bien, ne le réclame pas.
Ce que vous voulez que les autres fassent pour vous, faites-le aussi pour eux.
Si vous aimez ceux qui vous aiment, quelle reconnaissance méritez-vous ? Même les pécheurs aiment ceux qui les aiment.
Si vous faites du bien à ceux qui vous en font, quelle reconnaissance méritez-vous ? Même les pécheurs en font autant.
Si vous prêtez à ceux dont vous espérez recevoir en retour, quelle reconnaissance méritez-vous ? Même les pécheurs prêtent aux pécheurs pour qu’on leur rende l’équivalent.
Au contraire, aimez vos ennemis, faites du bien et prêtez sans rien espérer en retour. Alors votre récompense sera grande, et vous serez les fils du Très-Haut, car lui, il est bon pour les ingrats et les méchants.
Soyez miséricordieux comme votre Père est miséricordieux.
Ne jugez pas, et vous ne serez pas jugés ; ne condamnez pas, et vous ne serez pas condamnés. Pardonnez, et vous serez pardonnés.
Donnez, et l’on vous donnera : c’est une mesure bien pleine, tassée, secouée, débordante, qui sera versée dans le pan de votre vêtement ; car la mesure dont vous vous servez pour les autres servira de mesure aussi pour vous. »
 

Sans aucun doute vous avez vu les bannières disant lequel ne pas obtenir assez de soins sur la santé peut amplifier votre risque de problèmes de santé innombrables. Vous pouvez se procurer des remèdes directement à votre bureau. Il ya des médicaments destinés uniquement aux femmes. Les sujets tels que 'achat Kamagra Oral Jelly' ou '' sont très populaires maintenant. Comment trouver des informations détaillées sur ""? De nombreux sites Web le décrivent comme ''. Cependant, il existe plusieurs remèdes qui abaissent la pression artérielle sans nuire à votre érection. Certains médicaments ne conviennent pas aux patients valétudinaire de certaines affections et, parfois, un médicament ne peut être utilisé lequel si des précautions supplémentaires sont prises. De plus Kamagra peut également être utilisé pour traiter une autre plainte telle lequel déterminée par votre médecin.

Questions liturgiques

Pourquoi aller à la messe le Dimanche ?

Nous ne devons pas oublier que la foi, c’est une relation vivante avec Dieu. Comme toute relation, elle se doit d’être nourrie régulièrement, autrement elle s’endort et même elle se sclérose.

Lire la suite...