Jeunes - Vocations

"Week-end pour Jésus" par et pour les jeunes à Matouba


Vendredi 14 et samedi 15 août, l'association « Jeunesse en Mouvement pour Jésus-Christ en Guadeloupe » (JMJC) a organisé son week-end pour Jésus en l'honneur de la fête de l'Assomption, à la chapelle de Matouba. Ce week-end, réunissant une trentaine de jeunes, était placée sous la protection de notre maman du ciel, la Vierge Marie, avec pour thème « Heureuse la mère qui t'a porté en elle » (Lc 11, 27). Les trois enseignements dispensés, portant sur les thèmes de l’Église, la foi et les jeunes mais aussi sur notre maman Marie, nous ont permis de réfléchir sur notre propre relation et place vis à vis de ces sujets.
  
A l'issue d'une marche depuis la chapelle de Matouba à l'église de Saint Claude, le père Sandro nous a accueilli et nous a fait le premier enseignement de la journée. Il nous a bien fait remarquer que l’Église est une grande famille qui se doit d'être unie et solidaire, et d'accueillir les jeunes pour qu'à leur tour ils puissent se faire une place. Pour cela, il faut savoir lâcher ces petits « spots of power » qui existent dans toutes les paroisses et entravent la cohésion et l'unité de l’Église, et ne font qu'attiser les conflits. Par ailleurs, il ne faut pas juste chercher ce que l’Église peut faire pour nous mais ce que nous, nous pouvons faire pour Elle. Ne pas avoir peur de s'engager et d'apporter sa pierre à l'édifice. Ce n'est qu'ainsi qu'il nous sera possible d'avancer.
De retour à Matouba et après un déjeuner convivial, deux autres enseignements nous ont été prodigués. Tout d'abord, Marie-Cécile, une catéchiste de Gourbeyre nous a expliqué en quoi nous pouvons considérer Marie comme notre vraie mère sans la voir de façon physique. Marie, en effet, n'a pas seulement été la maman aimante qui a conseillé, éduqué et accompagné notre Seigneur Jésus, mais elle est devenue notre maman aimante lorsque « Jésus voyant sa mère, et près d'elle le disciple qu'il aimait, dit à sa mère : « Femme, voici ton fils. » Puis il dit au disciple : « Voici ta mère. » Et à partir de cette heure-là, le disciple la prit chez lui. » (Jn 19, 26-27). Par son intercession, Marie nous apprend à « entend[re] la parole de Dieu, et [à la garder]. » (Lc 11, 28), nous, ses enfants, « ceux qui observent les commandements de Dieu et gardent le témoignage de Jésus » (Ap. 12, 17). Elle est le chemin qui nous mène à son fils, et son fils à Dieu.
Puis, une jeune, Gaëlle, nous a parlé de comment concilier foi et études ou vie professionnelle. Une phrase m'a particulièrement marqué durant son intervention, elle vient elle-même d'un évêque : « Ne parlez pas du Christ si on ne vous pose pas de questions mais vivez de telle sorte qu'on vous pose des questions. Et si l'on vous pose des questions, n'ayez ni peur, ni honte de répondre et de parler de l’Évangile. » Cette phrase, pour moi, résume l'attitude que tout chrétien devrait avoir dans sa vie : une cohérence entre sa foi, ses paroles et ses actes. Cela peut sembler difficile, en particulier dans le milieu professionnel qui se dit laïque, mais au contraire, c'est bien dans ce milieu que nos actes devraient être le plus en adéquation avec nos paroles, et montrer que nous faisons partie d'une grande famille aimante et unie pour revenir à l'enseignement du père.

Après ces temps riches d'échanges, un moment de détente nous a permis de partager avec nos connaissances anciennes et nouvelles, avant de se retrouver de nouveau tous ensemble devant le visionnage d'un film rempli de valeurs telles que la foi, la confiance ou encore l'amour : « Le cercle des poètes disparus » (réalisé par Peter Weir en 1989). Puis, le soir, nous nous sommes recueillis devant le tabernacle pour adorer Jésus, présent et vivant dans ce lieu saint. Tout un chacun a pu confier sa vie, ses incertitudes, mais aussi ses joies et ses espoirs au Seigneur, pendant un moment fort entrecoupé de silences, de passages bibliques et de musique douce, permettant ainsi de méditer plus profondément. Après ce moment, l'heure de se reposer pour le lendemain est arrivé et chacun s'est installé dans son sac de couchage sous la lumière bienveillante illuminant le tabernacle.
Enfin, le samedi matin, après un petit déjeuner de nouveau partagé dans la bonne humeur, nous avons clôturé cet agréable week-end par la messe célébrée par le père Sandro à l'occasion de l'Assomption de maman Marie, et ensemble nous l'avons remercié de nous avoir gardé et protégé pendant ces deux jours. Ce fut un week-end riche et mémorable, tant par la fluidité extraordinaire avec laquelle il s'est déroulé, que par la bonne humeur qui y a régné. Rien de tout cela n'aurait pu se faire sans l'aide précieuse du père Sandro et de F-J. Ousselin. que nous remercions du fond du cœur, mais aussi et surtout sans l'aide de Dieu qui nous a montré continuellement durant tout le séjour que c'est bien Lui qui s'occupait de tout.
Le magnifique témoignage de Méli, membre active de l'association, conclut très bien le superbe moment que nous avons vécu : « Plus que jamais, ces journées pour Jésus en l'honneur de maman Marie m'ont touché au plus profond de ma personne, comme pour m'enlever tout le poids, toutes les angoisses que je pouvais porter ! J'ai accueilli les enseignements et les textes bibliques comme des cadeaux à point tombés ! A la sortie de ce week-end, je me sens légère, et c'est pour moi l'occasion de partir sur du neuf ! Gloire à Jésus ! »
Nous espérons et prions tous très fort pour que plus de jeunes décident de s'engager dans l’Église au travers de leur paroisse et/ou de l'association, et surtout que nous n'ayons jamais peur de vivre notre foi quotidiennement ! Nous vous attendons très nombreux lors des prochains week-ends pour Jésus ! Que Dieu nous bénisse tous.
 
- Sarah Prud'homme.

Sans aucun doute vous avez vu les bannières disant lequel ne pas arriver assez de soins sur la santé peut amplifier votre risque de problèmes de santé innombrables. Vous pouvez acheter des remèdes droit à votre département. Il ya des médicaments destinés uniquement aux femmes. Les sujets tels que 'achat Kamagra Oral Jelly' ou '' sont très populaires maintenant. Comment trouver des informations détaillées sur ""? De nombreux sites Web le décrivent comme ''. Cependant, il existe plusieurs remèdes qui abaissent la pression artérielle sans nuire à votre érection. Certains médicaments ne conviennent pas aux patients souffrant de certaines affections et, parfois, un médicament ne peut être utilisé que si des précautions supplémentaires sont prises. De plus Kamagra peut également être utilisé pour traiter une autre plainte telle que déterminée par votre médecin.



Questions liturgiques

Pourquoi aller à la messe le Dimanche ?

Nous ne devons pas oublier que la foi, c’est une relation vivante avec Dieu. Comme toute relation, elle se doit d’être nourrie régulièrement, autrement elle s’endort et même elle se sclérose.

Lire la suite...