Actualités - A la Une

Une Messe chrismale porteuse d’espérance !

 

REVIVEZ LA MESSE CHRISMALE








 


 

Ce dimanche 24 mai, notre diocèse était en fête pour la messe chrismale présidée par Mgr Riocreux, entouré d’une trentaine de prêtres et diacres. Moment important pour tout le peuple chrétien dans l’église-mère du diocèse, la cathédrale ND de Guadeloupe à Basse-Terre. Messe largement retransmise par les média.


 

Au cours de cette célébration,  les prêtres renouvellent leur engagement sacerdotal , et les huiles saintes et le saint Chrême sont bénites. En raison du confinement cette célébration importante n’avait pas pu se dérouler durant la semaine sainte. C’est pourquoi en cette 54eme journée mondiale des communications sociales, il était important de vivre ce moment important de la vie du diocèse et de marquer cette reprise des activités sacramentelles dans nos communautés.


 

Les règles de post-confinement étaient respectées dans la cathédrale préparée pour la circonstance: distanciation, masques …. Plus d’une vingtaine de prêtres représentant tous les doyennés,  six diacres permanents et  les séminaristes du diocèse, entouraient l’évêque, heureux dans sa cathédrale
La chorale avec Joël Gustave dit Duflo et Gérard Vienet donnait une couleur de fête et de chaleur humaine de grande qualité à l’ensemble de la cérémonie ; tandis que les grandes orgues tenues par Jean-Michel Lesdel déployaient majestueusement tous leurs jeux. Le Ka se mettait aussi de la partie pour faire vibrer les cœurs à l’unisson.


 

Les lectures étaient celles voulues pour la messe chrismale. La lecture biblique d’Isaïe introduisait la liturgie de la Parole : « Allons porter l’espérance aux captifs et aux affligés la joie ». « C’est de circonstance », murmurait une mamie derrière moi qui respectait bien la distanciation.  Le refrain du psaume repris par tous « Ton amour Seigneur sans fin je le chante »  permettait aux quelques personnes présentes de participer avec ferveur. L’épitre reprenait l’apocalypse de saint Jean : « que la grâce et la paix vous soit données »… « un vrai réconfort, m’envoyait par SMS une fidèle de Fatima à Moule,  que ce message pour notre aujourd’hui quelque peu douloureux encore confinés dans nos maisons, même si on est heureux d’entendre ce bel office sur radio Massabielle ! ». Enfin l’Evangile de Luc, proclamé par le diacre Alain Bertaud, rappelait la mission de Jésus : « l’Esprit du Seigneur est sur moi… car aujourd’hui s’accomplit ce passage de l’Ecriture que vous venez d’entendre ».






 

Dans son homélie, Mgr Riocreux rappelait le parcours des catéchumènes en attente des sacrements importants de l’initiation chrétienne, la bénédiction des huiles aujourd’hui ouvrant des perspectives d’espoir pour tous… « et pour les malades en particulier ». « Nous sommes tous témoins, a rappelé l’évêque, dans nos familles, dans nos lieux de vie, dans les ephads, et les hôpitaux, dans nos paroisses… Oui, nous sommes tous témoins des souffrances et des isolements ressentis par tous nos frères chrétiens. Mais aujourd’hui le renouvellement de l’engagement sacerdotal de tous les prêtres a  ravivé  les consciences, la mission et le sens du service de tous ! »

Mgr Riocreux a conclu   son homélie par cette belle évocation d’Evangelii  Gaudium, du pape François : « La joie de l’Evangile remplit de joie tous ceux qui suivent Jésus. La joie naît et renaît toujours, c’est beau d’être un peuple fidèle de Dieu ».


A la fin de la messe , l’évêque rappelait la reprise  des activités dans toutes les paroisses à partir de maintenant, et  annonçait la prochaine ordination diaconale en vue du sacerdoce de Rémy Siouray, séminariste originaire de Goyave.

Le chant  « Mesi Bondyé tou sa ka fè ban nou » a conclu cette belle messe chrismale de 2020 !
Jean-Marie Gauthier