Témoignages des Jeunes ayant participé au Camp Vocationnel

 TEMOIGNAGE DES JEUNES 




C’est à l’invitation de Lukas et du Père Gérard que je participe pour la première fois à ce Camp Vocations que je trouve extraordinaire : faire connaissance avec différents jeunes de différentes paroisses (notamment ceux de St-François), grandir dans la foi et avoir des réponses à certaines questions grâce à divers témoignages et enseignements. 
 MERCI à Père Gérard et aux 6 séminaristes !

Jason (Jeune de Ste-rose)

 
 C’est pour la deuxième fois que je participe à un camp Vocations. Mes attentes au début du camp étaient toujours les mêmes : approfondir ma foi, avoir un autre point de vue sur certains passages de la Bible. Tout comme Jason, pour moi, je trouve que ce camp est fort car il nous permet de murir grâce à la présence de jeunes plus grands que nous. De plus, les 6 séminaristes et le Père Gérard ont parfaitement compris le « bon système » à mettre en place pour nous permettre de vivre une semaine équilibrée avec le Seigneur en alliant témoignages, enseignements, temps de prière mais aussi sports, sorties (canoë-kayak, Rivière, Foyer de Charité), films, jeux de société…
 MERCI au Service Diocésain des Vocations pour avoir eu cette belle idée…

Lukas (Jeune de Ste-Rose)


J’ai eu la chance pour la deuxième fois de participer à un camp vocationnel. Cette expérience est toujours aussi enrichissante.
Les intervenants étaient bien sélectionnés et nous ont appris beaucoup de choses sur la foi chrétienne.
Nous avons pu découvrir les merveilles de Dieu à travers des sorties à la mer comme à la rivière.
Le thème choisi cette année, « Ma vie entre tes mains » a été bien choisi et représente pour moi la confiance que le chrétien devrait avoir envers Dieu.
La bonne entente et la bonne ambiance sont bien présentes. Les 6 séminaristes sont très sympas et nous encadrent bien.
Je pense réitérer cette expérience l’année prochaine et je la conseillerai à tout jeune souhaitant se rapprocher de Dieu et réfléchir sur le sens de sa vie.
Mathias (Jeune de Basse-Terre)


Lundi 22 Juillet,17 jeunes garçons de 13 à 19ans se sont dirigés vers les CPSO pour vivre un Camp Vocations. Après l’accueil des jeunes, puis des parents, nous avons eu notre premier temps de prière suivi du diner. Après la vaisselle, nous avons regardé un film nous parlant d’Ignace de Loyola. Par sa vie concrète et ses choix, Ignace Loyola, nous fait comprendre que la vocation, c’est être capable de vivre un certain détachement  pour dire oui à Dieu et à son service.

Mardi 23 juillet, Père Pamphile est intervenu sur la question sur la place de la Vierge Marie dans la Bible. La Bible, paroles inspirées de Dieu nous parle de Marie et cette même parole de Dieu est source d’inspiration pour la Tradition de l’Eglise et le Magistère qui représentent les piliers importants de l’enseignement Chrétienne. Il est bon de se rendre compte, dès l’Ancien Testament qui préfigure le Nouveau, que Dieu fut le premier qui a choisi et Honoré la Vierge  Marie.

Mercredi 24 juillet,  nous nous sommes rendus au Foyer de Charité de Duzer où PèreLavaut nous a parlé de Marthes ROBIN qui a eu une vie entre les mains du Seigneur . Après le déjeuner, nous nous sommes rendus sur l’Ilet Pigeon BOUILLANTE en canoë Kayak en partant de la plage de Malendure. Grâce au séminariste Christopher, nous avons médité sur « l’appel des premiers disciples ». Ce temps de méditation nous a permis de comprendre que l’appel de Dieu implique le détachement et le déplacement pour devenir ses disciples et vivre en profondeur notre relation avec Lui.

Jeudi 25 juillet Père Paul-Antoine nous a témoigné de ce qui l’a poussé à mettre en place la « mission Lari ». Prenant comme point de départ  la miséricorde divine qui  dépasse l’ignorance humaine et sa pensée, le Père Paul - Antoine nous a sensibilisés sur l’effort à faire afin  de ne pas porter de jugements sur notre prochain. Et, nous avons médité sur ces deux  passages suivants de l’Evangile selon Saint Luc : Luc 10,25-37 et Luc 23, 39-43.A travers ces  textes, Jésus nous a appris à vivre dans l’amour, l’humilité et la justice.
 L’après-midi, Manuel et Sandrine MONTRESOR (couple de la paroisse du Sacré-Cœur), nous ont témoigné de leur cheminement vers leur mariage et entre les mains du Seigneur. Il nous ont conseillé de  toujours prier et faire confiance à l’amour de Dieu.

Vendredi 26 juillet, après une matinée détente à la rivière Corossol, nous sommes revenus au CPSO afin d’accueillir  le témoignage du DiacreJean-Paul LEVIF. Il nous a laissés découvrir comment  Dieu fait son appel quand il veut, là où il veut. Selon lui, l’expérience est une chose fondamentale dans la question de la vocation.  Nous ne pouvons pas oublier l’homélie du père Gérard à l’occasion de la fête de Sainte -Anne et Joachim à Goyave, dans laquelle il a fait appel à tous les parents pour que ces derniers arrivent à donner une bonne éducation à leurs enfants à l’instar de Anne et de Joachim.

Samedi 27 juillet, les séminaristes Christopher et Johan nous ont introduit à la matinée en silence et au sens et à l’importance du Sacrementde la réconciliation. Les jeunes ont pu après aller se confesser auprès du Père Gérard ou du Père Philippe GUIOUGOU (prêtre guadeloupéen en  mission dans le diocèse de Seine Saint Denis).

Dimanche 28 juillet,nous avons eu un bel échange le matin sur le Foyer Paul VI et la vie au séminaire. L’après-midi a été consacré à des temps d’entretien et surtout à la messe finale avec la présence des parents disponibles. Père Gérard a remercié les parents de faire confiance au SDV, les séminaristes de leur grande implication dans ce camp sans oublier chacun des jeunes. Il les a  incité à être de bons témoins de ce qu’ils ont vécu et reçu durant cette riche semaine.

 « Moi, Elius, je me réjouis de ce camp vocationnel, qui m’a offert la possibilité de faire connaissance avec les séminaristes du diocèse avec lesquels j’ai vécu de grands moments de réflexion, de prière, de partage et de joie. J’ai beaucoup appris durant cette semaine qui a été riche en expérience de vie communautaire. Etre parmi les jeunes,  être en contact avec les jeunes me permet de mieux les connaitre et savoir comment les aider à suivre le Christ. A  95%, j’avoue que le Camp vocationnel a été  une grande réussite »

ELIUS (Séminariste en stage à Saint-François) et Père Gérard