Actualités - Dans le diocèse

Dévotion mariale exceptionnelle à Notre-Dame du Mont-Carmel

Plusieurs centaines de fidèles, près de 2.000 selon les observateurs ont assisté à la grande messe dédiée à ND du Mont-Carmel et présidée par le Nonce Apostolique de la Caraïbes et des Antilles, Mgr Fortunatus NWACHUKWU,  le mardi 16 juillet 2019, à l’église de ce quartier du chef-lieu. Auparavant, une  magnifique procession s’était déroulée dans les rues de la ville, en prière.


Comme chaque année, le 16 juillet, jour consacrée par l’église catholique à Notre-Dame du Mont-Carmel, la Sainte-Vierge Marie, Mère de Dieu, est célébrée avec éclats et ferveur à Basse-Terre, à l’issue d’une grande neuvaine à laquelle s’associe de très nombreux fidèles venant de toute la Guadeloupe, mais aussi des îles voisines. La singularité cette année résidait dans la présence, à l’invitation de Mgr Jean-Yves Riocreux, évêque de Guadeloupe et des îles du nord, de l’Ambassadeur du Pape François dans la Caraïbes et aux Antilles, Son Excellence Mgr Fortunatus NWACHUKWU, qui a présidé l’office magnifique consacré à Notre-Dame du Mont-Carmel, à l’église du même nom à Basse-Terre. Une messe que le Nonce Apostolique a célébrée aux côtés de Mgr Riocreux, mais aussi du vicaire général, le Père Edouard Silène, du Père Foucan curé de Basse-Terre, du Père Bonel  Saint-Fleur, vicaire de la paroisse du chef-lieu.


Une procession qui fera date

En prélude à cette grande messe finale, une grande procession de la Vierge Notre-Dame du Mont-Carmel, a parcourue les rues du chef-lieu. Une foule dense y a pris part activement entre chants et prière, pour de nombreuses intentions, notamment pour la famille, l’église catholique, la Guadeloupe, les personnes malades et les détenus lorsque la procession est passée au niveau de la maison d’arrêt. Certains y ont vu un signe, voire une bénédiction : c’est sous une pluie fine que Notre-Dame du Mont Carmel est entrée dans son église à l’issue de cette procession, sous les applaudissements nourris des fidèles, les chants à Marie et une émotion certaine perceptible sur nombre de visages.



Invitez la Sainte-Vierge Marie chez vous, dans vos vies !

Dans son homélie Mgr Fortunatus NWACHUKWU a exhorté les pèlerins à inviter Notre-Dame du Mont-Carmel à être présente dans leurs vies. « Dieu a choisi la Vierge-Marie pour être la mère de son fils unique. En faisant cela, Il l’a invité à faire partie de la famille de la Sainte Trinité. Avez-vous  déjà invité la Vierge-Marie à  faire partie de vos familles comme Dieu lui-même l’a fait ? » . S’appuyant sur l’évangile du jour qui faisait référence au testament de Jésus (Jn.19), Mgr Fortunatus NWACHUKWU a rappelé qu’au pied de la Croix le disciple que Jésus aimait n’est pas nommé dans la bible alors qu’à priori il aurait pû l’être. « Nous sommes tous appelés à nous voir dans ce disciple. Fils, voilà ta mère. Femme, voilà ton fils. Où est la Vierge-Marie dans votre vie. L’évangile le dit, tu ne peux pas être disciple aimé de Jésus sans voir dans la Sainte-Vierge, ta mère. A partir de ce moment, ce disciple a pris la vierge Marie chez lui. As-tu pris la Vierge-Marie chez toi ? Si tu ne l’as pas fait, tu es très en retard » a-t-il ajouté. « Il faut accueillir maintenant la Vierge Marie. Quand la Vierge-Marie entre, les choses changent » a insisté encore Son Excellence Mgr NWACHUKWU, citant plusieurs exemples, tous tirés des saintes écritures. Au nombre de ceux-ci, la visite de  Marie à Elisabeth qui remplie celle-ci de joie et d’esprit-saint (Lc. 1, 39-45), mais aussi le miracle des noces de Cana, car il a fallu que Marie soit invitée, avec Jésus, dans cette famille pour que la transformation de l’eau en bon vin s’accomplisse. Des paroles qui ont eu leur effet parmi la foule immense qui a écouté religieusement cette brillante homélie, très documentée et qui nous invite tous à inviter Notre Sainte-Mère, Notre-Dame du Mont Carmel, dans nos vies.


Thierry Fundéré











Questions liturgiques

Pourquoi aller à la messe le Dimanche ?

Nous ne devons pas oublier que la foi, c’est une relation vivante avec Dieu. Comme toute relation, elle se doit d’être nourrie régulièrement, autrement elle s’endort et même elle se sclérose.

Lire la suite...