PAROISSES

Messe du 30 juin 2019 - Communauté de Grosse Montagne et Castel


 
Nous célébrons le 13e dimanche du temps ordinaire de l’année C.  Jésus nous invite à prendre avec courage les chemins où Dieu nous attends.

CHANT D’ENTREE

Viens lève -toi !
Moi, le Seigneur je t’appelle
Avance avec toute l’Eglise
Viens, suis-moi je marche avec toi
 La célébration est animée par les hommes 
Bienvenue à tous ceux qui nous rejoignent.
 
Les textes de ce dimanche sont tirés :
Du premier livre des Rois  (1R19 V16b. 19-20)
Psaume 15 : Dieu mon bonheur et ma joie
Lettre de Saint Paul Apôtre aux Galates (5  V1. 13-18)
Evangile selon Saint-Luc 9 V51-62)



 

La célébration est animée par le groupe des hommes de la paroisse.
 
L’homélie de ce jour nous invite à rejoindre le Christ et faire route avec lui. Les lectures bibliques de ce jour nous parlent des appels du Seigneur, à des hommes, des femmes qu’ils donnent des réponses. La plupart d’entre nous ressentent le besoin de souffler et d’oublier certains soucis. Pour le Seigneur, il n’y a pas de vacances, c’est pour cela qu’il ne cesse d’embaucher à tout moment, pour travailler dans sa vigne. Mais c’est au cœur de nos activités quotidiennes qu’il nous appelle, là où nous sommes, c’est là qu’il nous rejoint en famille, au travail, en quartier avec les TKL, en association. Elisée était en train de  labourer son champ, Paul en chemin sur la route de Damas qui faisait prisonnier les chrétiens. Nous pourrions dire que Dieu n’appelle plus aujourd’hui ? Ces appels de Dieu sont toujours d’actualités, même pendant cette période de vacances, nous aurons à rencontrer du monde sur nos chemins. Mais aussi, le Seigneur nous invite à travailler avec lui, il compte sur chacun de nous pour témoigner, faire connaître son nom et à celles et ceux qui ne le connaissent pas encore. Celui qui loin de Dieu a besoin de chrétiens  convaincus qui n’ont pas peur d’affirmer leur foi. Bernadette de Lourdes disaient à son époque, « nous ne sommes pas chargés de faire croire en Dieu, mais nous sommes chargés de le dire ». Saint Paul dira à sa manière « malheur à moi si je n’annonce pas l’évangile ».



 

Nous sommes chargés de dire qui est DIEU et tout ce qu’il fait. Parfois nous sommes découragés dans la mission d’Eglise. Le Seigneur n’attend pas la quantité, mais la qualité. L’amour vrai est inventif. La mission pour Dieu suppose la disponibilité. Bien souvent on entend dire je n’ai pas de temps mais on a du temps pour tout faire. Chacun est appelé dans son milieu de vie. Si le Seigneur nous appelle ce n’est pas pour nous priver de notre liberté. C’est pour nous rendre libre que le Christ nous a libérés. Notre société crie toujours « j’ai le droit » mais la société oublie son devoir. Le Seigneur nous appelle pour nous élever, pour nous mettre avec lui, parce qu’il veut pour nous c’est la liberté d’aimer. Saint-Augustin disait à son époque « Aime et fait ce que tu veux ».C’est pour cela il nous invite à tout quitter pour marcher avec lui. Tout baptisé à quelque chose à quitter pour rencontrer le Seigneur. L’Eglise a besoin de tous ses membres pour faire connaître le message du Christ. Ne soyons pas comme Jacques et Jean dans l’évangile. En faisant la route,  les samaritains avaient refusé d’accueillir Jacques et Jean pour préparer la venue du Seigneur.
Rendons grâce au Seigneur, avec les hommes, qui par leur créativité, donnent  une nouvelle image, un nouveau souffle à nos communautés chrétiennes.
 Le temps de la liturgie eucharistique  avec la fraction du pain et comme chant de communion «  Qui donc a mis la table ».
 
 
 
 
Le frère Elie COMBES rappelle que le groupe des hommes a été créé au mois de septembre 2018 et qu’il est paroissial. Ce groupe fait partie des 3 communautés Bourg, Castel Grosse-Montagne. Avec l’accord du curé , c’est plaisir de célébrer à Grosse-Montagne.



 

Notre célébration se termine par le chant :
 
« Dans la joie tu nous envoies Seigneur
Bâtir un monde nouveau
Dans la joie tu nous envoie Seigneur
Bâtir un monde meilleur »

 

                                                                                              Amélie et Joseph
                                                                                              Paroisse Sainte-Trinité



Questions liturgiques

Pourquoi aller à la messe le Dimanche ?

Nous ne devons pas oublier que la foi, c’est une relation vivante avec Dieu. Comme toute relation, elle se doit d’être nourrie régulièrement, autrement elle s’endort et même elle se sclérose.

Lire la suite...