Actualités - Dans le diocèse

Rassemblement des TKL ce dimanche au Lamentin

En ce dimanche de la Miséricorde  1000 personnes ont convergé vers le Lamentin pour vivre une journée autour du thème : « Konnèt Jézikri sé tout ! ». Au lieu du parc de la Verdure, et du fait de la vigilance jaune, les organisateurs ont préféré jouer la sécurité et rassembler cette foule sur la place entre la mairie et l’église. Le Père Jean-Gary, curé du Lamentin, a accueilli tout le monde. Une douzaine de bus et de  nombreuses voitures ont acheminé les pèlerins des quatre coins du diocèse, dont une quarantaine de personnes venues de Marie-Galante et d’autres  des Saintes et de Désirade.

Dès 8 h 30, et malgré une forte pluie, l’attention était grande, et l’émotion palpable, tandis que l’enregistrement d’une récente interview de Mgr Ernest Cabo était diffusée dans une sono impeccable. « Comment relier l’Evangile et la vie ? » Mgr Cabo reprenant la démarche initiale qui a vu les Petites Communautés d’Eglise se mettre en place il y a plus de vingt-cinq ans et le projet pastoral qui a suivi permettant à tout le diocèse de se mettre en marche en Eglise. Ces paroles ont touché en plein cœur tous les chrétiens présents.

 

Puis Père Albert Blanchard a repris les base de ces petites communautés  permettant à tous les chrétiens « à tous les baptisés » de grandir dans la foi, dans l’espérance et dans la charité… « dans le but de faire vivre les quartiers : Jésus-Christ au centre ! « Mysion annou sé la Fraternité ! Nou la pou viv komunion é mysion ». L’assemblée des évêques d’Aparecida a permis le point d’ancrage partout dans la Caraïbe : les communautés ecclésiales de base pour former les chrétiens Ac 2, 42-47… comme réponse au défi et à l’exigence de l’Evangélisation. Depuis que de chemin parcouru…

 

La pluie n’arrêtant pas les pèlerins, la joie et la cordialité de tous les participants, chants et interventions/témoignages se sont succédés dans la bonne humeur et une recherche artistique (poétique, théâtrale ou musicale) pour bien exprimer combien dans les TKL, et dans tous les quartiers à travers le diocèse, se vit authentiquement  l’idéal d’engagement des membres des TKL à tous niveaux : services, entraide, solidarité, attention aux autres, prière, formation…etc… le tout dans un dynamisme et une conviction fédérant tout le monde… et les pointes d’humour créole captivaient l’attention de tous.

En fin de matinée Père Serge  Plaucoste  a dit combien les TKL devaient être des « leviers pour vraiment permettre non seulement aux communautés d’être plus vivantes, aux familles d’aller mieux et de s’épauler, mais aussi à la société de prendre à bras le corps les problèmes qui la minent : écologie, délinquance, conflits entre les générations… les chrétiens doivent être des éveilleurs et des agissants, sinon ce n’est pas la peine ! » Les Pères Dénécy et  Chalder  ont « encouragé chacune et chacun à ne jamais baisser les bras malgré les difficultés de la vie ou les épreuves qui peuvent survenir ». Enfin Mgr Riocreux, constatant que des enfants et de nombreux jeunes participaient activement à ce rassemblement, confirmait combien l’Eglise diocésaine comptait sur les TKL pour aller de l’avant dans l’Evangélisation de la société d’aujourd’hui !

La pluie reprenait de plus belle après la pause de midi, et la foule se rassemblait dans l’église trop petite pour vivre l’eucharistie dominicale présidée par Mgr l’évêque entouré  du vicaire général et d’une douzaine de prêtres, et animée de façon dynamique par les chorales du secteur. Ferveur et chants à plein cœur réconfortaient tout le monde ! Tous les pèlerins sont repartis dans la joie avec cette invocation au cœur :  « Mon Seigneur et mon Dieu ! », afin de tenir bon dans les engagements pris !
J.-M. Gauthier
 
Témoignages :

« Cette belle journée a rempli mon cœur de courage et de joie. Car j’ai vu que les TKL se déploient désormais visiblement pour toutes les générations : les adultes, les personnes âgées certes, mais aussi beaucoup de familles et des jeunes.  Nos familles ont besoin de ces espaces de réflexion, de prière et de ressourcement pour avancer ! Merci à nos prêtres de nous encourager dans ce mouvement ! »

Mme Josiane C. (Baillif)
 
« J’ai tenu à accompagner mon épouse, une fidèle des TKL. Et j’ai beaucoup aimé le dynamisme de cette rencontre intergénérationnelle. Depuis peu à la retraite, je me dis que les TKL c’est loin de n’être qu’une affaire de femmes ! Les hommes ont leur mot à dire, les hommes, les pères de famille ont beaucoup à apprendre de ces rassemblements ! »

Hector D. (Les Mangles)
 
« A Sainte Bernadette des Grands Fonds, avec Père Chalder, on a redynamisé les TKL… et je peux vous dire que la paroisse ne s’en trouve que mieux et aujourd’hui dans ce genre de grand rassemblement on reprend des forces. Mèsi Bondyé ! ».

Gilbert P. (Grande Terre) 

Questions liturgiques

Pourquoi aller à la messe le Dimanche ?

Nous ne devons pas oublier que la foi, c’est une relation vivante avec Dieu. Comme toute relation, elle se doit d’être nourrie régulièrement, autrement elle s’endort et même elle se sclérose.

Lire la suite...