Actualités - A la Une

700 Jeunes enthousiastes célèbrent les Rameaux



C’est une tradition. Les jeunes de toutes les paroisses de Guadeloupe se rassemblent pour le week -end des Rameaux. Ainsi après Annse-Bertrand en 2017 et Sainte Anne  en 2018, les jeunes chrétiens de toute la Guadeloupe et des iles ont convergé vers Capesterre Belle Eau.

La paroisse et son curé, le Père Kaze, ont tout mis en œuvre depuis des mois pour accueillir ces centaines de jeunes. Une hospitalité généreuse de 200 familles a permis des échanges riches eet une courte et confortable nuit. A l’image des JMJ,  les JDJ (Journées diocésaines de la Jeunesse), l’accueil, signe de la charité en actes donne l’occasion aux adultes de faire connaissance avec des jeunes et ceux-ci comprennent  qu’être  chrétien se vit concrétement.

Dès leur arrivée, ce fut un enthousiasme par les chants et les danses …ainsi que l’écoute. Les jeunes ont entendu des témoignages, rencontré  des communautés religieuses qui avaient préparé des panneaux. Le thème : « Jeune, appelé à la sainteté, lève-toi. Mets tes talents au service de ton Eglise » était approprié pour que ces jeunes  « bougent » joyeusement comme le demande le pape François.

Dimanche matin, Mgr Riocreux a conclu la matinée en mentionnant la lettre du pape aux jeunes, suite au synode à Rome en octobre dernier. Il a égrené le nom de saints, jeunes : depuis Marie jusqu’à Ste Thérèse de l’Enfant Jésus. Les participants à la rencontre avaient suivi un enseignement sur l’exhortation apostolique sur la sainteté.

Après le repas commun, les 700 jeune se sont rendus en procession depuis le hall des sport jusqu’au stade pour une célébration des Rameaux à la foi joyeuse et recueillie. Le stade a vibré pendant deux heures avec ces jeunes et les 1000 adultes dans les tribunes.

L’évêque  a concélébré la messe avec huit prêtres. Au terme, Sœur Marietta, responsable diocésaine de la pastorale des jeunes a exprimé sa joie et sa reconnaissance pour le travail accompli, notamment l’accueil des familles, la superbe décoration florale.

Les jeunes ont exprimé eux aussi leur enthousiasme de ces JDJ. « Pari réussi.  Cette première expérience  avec Dieu restera gravés dans ma mémoire. Notre groupe a été un des derniers à quitter le stade, scotchés à l’Esprit Saint qui planait pendant cette fête joyeuse. » « Nous accompagnateurs  demeurons dans la prière pour que ces jeunes  continuent leur belle marche à la suite du Christ, Chemin, Vérité et Vie ».

Questions liturgiques

Pourquoi aller à la messe le Dimanche ?

Nous ne devons pas oublier que la foi, c’est une relation vivante avec Dieu. Comme toute relation, elle se doit d’être nourrie régulièrement, autrement elle s’endort et même elle se sclérose.

Lire la suite...