Bénédiction des grandes orgues de la cathédrale : Et l’Orgue de la cathédrale de Basse-Terre s’est mis à chanter !


 

Magnifique cérémonie de la Bénédiction des grandes orgues de la cathédrale de Basse-Terre en ce vendredi 14 décembre! Moment émouvant et attendu par tous les catholiques et plus largement tous les Guadeloupéens : « Eveille-toi, orgue, instrument sacré ! »

A 18 h la cathédrale Notre-Dame de Guadeloupe rassemblait une foule: les fidèles de Basse-Terre et les nombreux chrétiens en tout premier lieu, avec tous les officiels, dont le préfet  Philippe Gustin, tous étant concernés par ce projet émanant des affaires culturelles ainsi que le clergé autour de Mgr Riocreux.
Les orgues dans les églises et les temples, font partie de
« l’architecture d’ensemble de l’édifice » comme aimait le rappeler André Malraux. « L’orgue classique transcende toutes les cultures et concourt à l’unité du monde et de l’Histoire car il vient de loin » comme aimait rappeler Victor Ruello, organiste de la cathédrale de Chartres avant Philippe Lefebvre.

C’est dans une grande foi au-delà de toutes les sensibilités que s’est déroulée la cérémonie ouverte par Mgr Riocreux. Dans son mot d’accueil, il a rapidement parcouru le cheminement qui nous a menés jusqu’ à cet instant.  

A l’approche de Noël : quel magnifique cadeau! Le chant « a capella » du « Venez divin Messie », a introduit cette célébration unique.
 


Puis la lecture de la Bible, à travers une lettre de St Paul aux Colossiens, rappelait combien nous sommes tous fils et filles de Dieu, et cette appartenance nous obligeait à des règles pleines d’humanité les uns envers les autres. Ce passage nous invitait aussi à chanter !

Justement, le chant du Psaume 118  « Louez Dieu dans son temple saint » par le  chœur d’hommes de Baillif « a capella » a été interprétée avec une harmonie pleine de nuances  et la foule reprenant le refrain de l’Alléluia !

La prière universelle, lue par Père Gérard Foucan curé de la cathédrale, permettait à tous d’élever vers Dieu les intentions du monde, de l’Eglise et  de tous les chrétiens avec le chant « Gloire à Toi Seigneur, gloire à Toi ».

 

Puis ce fut le rite solennel de la bénédiction et de l’encensement de l’instrument par Mgr Riocreux : « Eveille-toi, orgue, instrument sacré »

Philippe Lefebvre, titulaire des grandes orgues de Notre-Dame de Paris nous  montrait son immense talent, avec une improvisation enchaînant tous les jeux de l’orgue au fur et à mesure, jusqu’à un « tutti »somptueux.

Puis il poursuivait, par des interventions adaptées en répondant au célébrant : chant à  l’Esprit-Saint qui anime nos vies du souffle de Dieu, supplique à Marie notre mère, action de grâces,  réconfort et soutien pour la prière des chrétiens, proclamation la gloire du Dieu Trinité. A chaque fois des improvisations adaptées autour du Veni Creator, du Te Deum ont permis  aux fidèles de ne faire qu’un seul cœur, dans une intériorité.

Après le chant final majestueux « Nous chanterons pour toi Seigneur », les deux organistes co-titulaires, Joël Gustave-dit-Duflo et Jean-Michel Lesdel ont  donné chacun un mini-concert mélodieux et talentueux : Num komm der Heidem Heilanel, et la prélude et fugue en mi mineur de Bach.


 


De nombreux organistes des paroisses du diocèse étaient présents et ont goûté cette magnifique rencontre musicale autour de l’orgue de la cathédrale de Guadeloupe « qui fera date » comme l’a dit un jeune organiste de St Michel du Raizet.


 

Jean-Marie Gauthier