Actualités - A la Une

Evêques réunis à Lourdes


 

Notre assemblée annuelle des 105 évêques de France s’est déroulée à Lourdes, lieu approprié pour cette rencontre de pasteurs de diocèses. En effet, dès le début de leur rencontre, les évêques prient à la grotte de Massabielle, comme ils le feront au cours de chaque journée, notamment lors des messes concélébrées dans la basilique du Rosaire.

 

Pédophilie dans l’Eglise

Cette assemblée 2018 a été marquée par la gravité en raison du drame de la pédophilie dans l’Eglise et surtout pour les victimes. Sept victimes avaient accepté de venir témoigner devant les évêques  le premier jour de l’assemblée, samedi 3 Novembre.  Deux d’entre elles ont accepté de parler devant les dizaines de journalistes venus pour cette occasion. Et les média ont donné de larges échos de cette rencontre. Comme l’a souligné le président de la conférence épiscopale, Mgr Georges Pontier : « Le témoignage que plusieurs d’entre  eux ont donné de leur expérience de la fidélité de Dieu à leur égard nous a émerveillés. Dieu n’abandonne pas son enfant blessé ». Et il a ajouté à ce sujet : « Dans nos paretages et nos réflexions, nous avons mieux saisi qu’il s’agit de se rencontrer pour se reconstruire. » Et annonce a été faite de la création d’une commission indépendante d’analyse de ce qui s’est passé dans l’Eglise depuis les années  cinquante ainsi que pour évaluer l’action de l’Eglise depuis l’an 2000. Cette commission présidée par une personnalité unanimement reconnue, Jean Marc Sauvé, vice-président du Conseil d’Etat accomplira ce travail d’investigation dans les deux années à venir.
Dans le même temps, les évêques ont voulu redire « leur estime et leur confiance » aux prêtres qui vivent douloureusement ce moment présent. « Nous admirons la sincérité » de leur engagement, leur zèle et leur prudence, leur souci de conduire au Seigneur. » en relevant  « qu’il est injuste de jeter sur chacun d’eux le, soupçon ».

 
Les Jeunes


Durant ces jours, les 4 évêques  ayant participé au Synode sur les Jeunes  ont témoigné de cette expérience unique de trois semaines  à Rome avec le pape. Un message adressé aux jeunes : « Vous êtes le présent, illuminez maintenant notre avenir ». Car ce synode a été marqué par la présence de jeunes avec les évêques dans une démarche synodale pouvant être reproduit  dans  tous les diocèses. Les jeunes aiment à être écoutés et doivent être accompagnés. Le synode a permis cette écoute de la part des évêques du monde entier. A la veille des JMJ de Panama en janvier, les informations ont été données sur cet évènement dans notre région : 1300 jeunes  (dont  40 des Antilles !) participeront aux JMJ, grand moment d’évangélisation et de découverte d’une Eglise, celle de l’Amérique centrale.
Dans le même ligne, les évêques ont réfléchi sur l’enseignement catholique, en reprenant le statut décidé il y a cinq ans et qui donne satisfaction. Ces écoles, collèges et lycées sont une présence d’Eglise, précieuse en tous milieux. Nous le savons ici en Guadeloupe avec nos 20 établissements dans différents lieux du diocèse !
 

L’Europe

Une remarquable intervention d’Enrico Letta, ancien président du Conseil italien nous a permis de mieux saisir les enjeux des prochaines élections  en 2019. Comme Eglise, comme chrétiens, nous avons à aider les citoyens de nos pays à discerner la nature des choix à effectuer pour que l’Europe réponde mieux à sa mission propre dans le devenir du monde. La présence des représentants des conférences épiscopales d’Europe nous fait saisir aussi la richesse de notre passé et notre place dans  le monde en pleine mutation avec la montée de la Chine, de l’Inde et de l’Afrique.
L’Europe a connu tant de conflits et le centenaire de la fin de la Grande Guerre le 11 Novembre dernier nous l’a rappelé. Mais  la vieille Europe peut montrer au monde que la paix est possible en refusant de s’enfermer dans un nationalisme étroit.


Collégialité effective

Une assemblée d’évêques est toujours un moment heureux pour les pasteurs pouvant partager leurs joies, leurs difficultés et leurs espérances. Une vraie fraternité existe entre ces frères dans l’épiscopat, y compris les 15 évêques émérites , octogénaires, apportant leur présence discrète et pacifiante.
De l’avis de tous, y compris des nouveaux évêques , ce fut une belle semaine de travail et de prière dans la Cité Mariale, au cœur des Pyrénées, où le soleil… et le froid  nous ont accompagné durant cette chaleureuse rencontre !
 

 

+ Jean-Yves Riocreux

Questions liturgiques

Pourquoi aller à la messe le Dimanche ?

Nous ne devons pas oublier que la foi, c’est une relation vivante avec Dieu. Comme toute relation, elle se doit d’être nourrie régulièrement, autrement elle s’endort et même elle se sclérose.

Lire la suite...