Notre délégation de Guadeloupe aux JCJ

 

Cérémonie d'ouverture des JCJ (suite)





Messe d'ouverture des JCJ 








TEMOIGNAGES DE NOS JEUNES
 


Mardi 10 Juillet 2018 (journée 1 JCJ)

Nous avions rendez-vous à 5h20 au port maritime de bergevin à Pointe-à-Pitre afin d'embarquer dans les meilleures conditions possibles. Une fois entrée dans le bateau nous avons mis l'ambiance et montré notre foi par un temps de louange, c'est alors que certains passagers se sont joints à nous dans la louange. Ensuite, nous sommes partis en direction de la Dominique  la traversée a durée plus de deux heures. La mer était un peu agitée, pas mal d'entre nous dormaient. Arrivé au port de Roseau la délégation de la Dominique à embarquer et nous avons fait route ensemble jusqu'au port de Fort-de-France en Martinique. C'était l'occasion d'échanger avec eux et de parler anglais.
Une fois arrivés, nous avons été accueilli par une équipe de la Martinique qui nous a restaurés et nous nous sommes dirigés vers le Robert où après avoir mangé et regardé le match de l'équipe de France nous avons été reparti en différentes paroisses dans le district Nord-Atlantique.
Enfin, nous avons découvert nos familles une fois arrivés dans nos paroisses. Moi et mon binôme nous avons fait la découverte d'une famille formidable, soucieuse de notre bien-être. Ils se sont intéressés à notre parcours et ce qui nous avaient poussé à participer aux JCJ; à vrai dire c'est notre foi, notre envie de l'approfondir et de la faire grandir qui nous motive; cette réelle envie de suivre le Christ.

 




Mercredi 11 Juillet 2018 (Journée 2 JCJ)

Nous avons pris le départ vers 8h de Sainte-Marie  en direction de Sainte-Anne où nous avons fait une randonnée d'environ deux heures. Durant cette marche nous avons pu contempler les beautés de la nature notamment à travers la végétation, les étendues d'eau et les animaux que nous avons pu croiser. Ensuite, nous nous sommes rendu au stade près de la plage de Sainte-Anne où nous nous sommes restaurés. De plus, nous avons été au Robert où nous avons pu assister à notre première messe en anglais et en français qui a été suivie d'un temps de louange de l'église au stade municipal animé par le groupe OTANTIK GERIKAN BASS du Robert.
Au stade nous avons  été accueillis par le maire du Robert, Alfred Monthieux et différents prêtes de  la Martinique. Ce fut une grande joie d'assister à cette soirée d'intégration et de louange avec les différentes délégations présentes à ces JCJ qui ont d'ailleurs réalisé une prestation.
Enfin, nous nous sommes restaurés, nous avons prié et nous sommes rentrés chez nous.
 

Cedrick, de la pastorale des petits frères de Gourbeyre


 


 

Vendredi 13 Juillet 2018 (Journée 4 JCJ)
 

Nous avions rendez-vous à 8h a l'église Notre Dame de l'Assomption  afin de faire les Laudes avec une partie du District Nord-Atlantique. Ensuite, nous nous sommes rendus au Musée du rhum qui se situe à Sainte-Marie où nous avons pu voir les différentes collection de rhum de l'usine. Après nous avons été à la maison du bèlè où nous avons eu une initiation à la danse traditionnelle martiniquaise, aussi une partie de la Guadeloupe et de Sainte-Lucie ont présenté leur danse traditionnelle locale. Ensuite, nous sommes allés manger à l'habitation vieux puis nous sommes allés au musée de la banane où nous a été présenté divers variété de banane.

Après nous sommes allés à Fort-de-France où nous avons assisté à la messe de 18h30 présidée par l'Archevêque David MACAIRE. Ce fut une super messe animée par des chants en anglais ainsi qu'en français.

Après la messe nous avons repris la route pour retourner à Sainte-Marie et nous sommes rentrés chez nous, le cœur plein de joie.

Cedrick, de la pastorale des petits frères de Gourbeyre

 



 

Samedi 14 Juillet 2018 (Journée 5 JCJ)
 

 Nous avions rendez-vous à 8h30. En attendant les bus nous avons pris le temps de prier et de chanter des chants d'adoration aussi bien en anglais qu'en en français. Ensuite, nous nous sommes rendus au Gros-Morne où nous avons participé au festival des jeunes qui était composé d'animations, de temps de louange et de spectacle. Nous avons passé un superbe moment qui c'est achevé par un mini concert auquel nous avons participé avec joie. C'était l'occasion de louer le Seigneur ensemble. 
Ensuite, nous sommes rentrés dans nos familles respectives puis après nous sommes allés à la messe dans nos paroisses respectives.
Ce fut un merveilleux moments rempli d'émotions avec les paroissiens. Nous avons pris de nombreuses photos de souvenirs et nous avons passé un moment à la salle paroissiale de Sainte Marie pour un pot de l'amitié, puis nous sommes rentrés chez nous le cœur plein de joie.

Cedrick, de la pastorale des petits frères de Gourbeyre
 

Samedi 14 juillet 2018
 

Péripétie du jour :  Ce matin nous sommes partis en retard, le bus n’étant pas là, le staff du Robert s’est organisé pour que nous trouvions  un autre moyen de transport. Cependant , alors que la plupart d'entre nous étaient déjà en direction du gros morne, le car a réapparue. Il nous a fallu retourné pour prendre le car au lieu habituel.
Le car est rentré dans un canal . Plus de peur que de mal et une partie de la carrosserie perdu. Ce que je retiens de mon séjour au Robert c'est l'amour et la joie que nous avons su partager malgré les barrières de la langue. Par exemple, aujourd'hui J’ai joué à un jeu traditionnelle avec des saintes Lucien. Nous avons rigolé  comme si nous nous connaissions depuis des années.
Unis , affranchis des barrières nous avons tissé des liens indestructibles . Pour nous c'est plus qu'un déchirement de devoir quitter notre «  Carribean family".

Celine, JCJiste
 

Dimanche 15 juillet 2018 (journée 6 des JCJ)
 

Nous avons quitté Sainte-Marie ainsi que nos familles d'accueil vers 9h et nous nous sommes rendus à Fort-de-France où nous avons fait la rencontre de nos nouvelles familles d'accueil. Ensuite nous avons été chez eux pour déjeuner et regardé le match de l'équipe de France. 
Après, nous sommes partis en direction du couvent de saint Joseph de Cluny où se tenait le festival d'ouverture des JCJ (Journées Carraïbéennes de la Jeunesse).
Ce fut un très beau moment, où les différentes délégations se sont présentées avec leur drapeau et leur tenue culturelle. Par la suite, il y a eu un temps de louange avec un groupe de danse; ce fut un grand moment de joie et d'alégresse qui a été suivi de prestations culturelles de la Martinique.
Enfin, nous avons dîné et nous sommes rentrés chez nous.

Cedrick, de la pastorale des petits frères de Gourbeyre

 

   

 

Je suis originaire du Robert et étudiante à Lille, c’est avec donc un peu de retard que je me suis inscrite à cause de l’attente de mes résultats. Je ne regrette absolument pas parce que c’est une immense grâce de partager ces moments ensemble; avec les autres martiniquais mais aussi avec toute la famille caribéenne qui est grande et si merveilleuse. Même avec les difficultés qui nous barrent le chemin, nous avons toujours le pouvoir de nous relever ensemble et avancer, progresser dans notre foi.  

Cette chance d’avoir à nos côtés des jeunes, des prêtres , des évêques et archevêques de toute la Caraïbe est immense et nous cessons de remercier Dieu, tous ensemble. Nous découvrons d’autres cultures, d’autres chants de louange, nous fortifions ensemble nos cœurs et notre foi. 

Valentine, pastorale du ROBERT (Martinique)


 

Lundi 16 Juillet 2018 (Journée 7 JCJ)
 

Nous avons pris le départ vers 8h du Lamentin afin de nous rendre au couvent de Cluny à Fort-de-France. Ensuite, nous avons assisté à la prière du matin qui a été suivi d'un enseignement du Père Matthew, prêtre à Trinidad, sur les difficultés dans la famille et la manière de les surmonter grâce à la communication et la place de Dieu au sein du couple.


L'Eglise est perçue comme une famille de familles, créée pour nous accueillir, nous chrétiens, et celle-ci, tout comme notre Seigneur, ne doit pas être le dernier recours à nos problèmes familiaux. Elle doit également changer son approche face à certaines situations contemporaines afin de mieux nous aider.

Ensuite, nous avons eu la messe en français et en anglais qui a été présidée par l'Archevêque David MACAIRE.
Après avoir déjeuné, nous avons eu un temps de louange animé par un groupe de Sainte-Lucie. 
Par la suite, nous avons eu la présentation des trois premiers chapitres d'amoris Laëtitia par certaines délégations puis la présentation de de la culture de d'autres délégations dont la Guadeloupe.

Enfin, nous avons dîné et nous sommes rentrés chez nous.


Darren, Pastorale Petits Frères


 

Le Père Matthew, prêtre de Trinidad

 

Mardi 17 Juillet 2018 (Journée 8 JCJ)

 

Nous avons pris le départ vers 8h du Lamentin afin de nous rendre au couvent de Cluny à Fort-de-France. Ensuite, nous avons assisté à la prière qui a été suivi d'un nouvel enseignement du Père Matthew (prêtre de Trinidad) sur le mariage. Ensuite nous avons eu la messe en français et en anglais, présidée par le Cardinal Calvin Félix.

Après le déjeuner, la Guadeloupe à animer le temps de louange.

Par la suite nous avons eu la présentation des chapitres 4,5 et 6 d'Amoris Laëtitia (texte du Pape François) par certaines délégations présentes. Ceci a été suivi de la présentation de la culture de d'autres délégations. Ce fut un merveilleux moment où nous avons pu apprécier la diversité culturelle de différentes régions dans la Caraïbe.

Enfin, nous avons eu un nouveau temps de louange animé par nous jeunes de Guadeloupe, puis nous avons dîné et sommes partis.


Cedrick, de la pastorale des petits frères de Gourbeyre

 

Mercredi 18 Juillet 2018 ( Journée 9 JCJ)

Nous avons pris le départ vers 8h du Lamentin afin de nous rendre au couvent Cluny à Fort-de-France. Ensuite, nous avons assisté à la prière qui a été suivi du dernier enseignement du Père Mattew.

Ensuite, nous avons eu la messe en français et anglais animée par les jeunes de la Guyane et de la Guadeloupe.

Ensuite, nous avons déjeuné et après nous avons nous assisté à la fin des présentations d'Amoris Laëtitia (chapitres 7 ,8 et 9); celle-ci c'est achevé par la délégation de la Guadeloupe qui a présenté la conclusion du Livre Amoris Laëtitia du Pape François.

Nous avons également eu la fin des présentations culturelles des délégations présentes à ces JCJ. Ce fut un merveilleux moments où une fois de plus nous avons pu apprécier la culture des autres délégations. Enfin, nous sommes rentrés chez nous le cœur plein de joie et rempli de souvenirs. 
 

Cedrick, de la pastorale des petits frères de Gourbeyre
 


Samedi 21 Juillet 2018 (Journée 12 JCJ)
 

Nous avons pris le départ vers 8h du Lamentin afin de nous rendre au couvent Cluny à Fort-de-France. Ensuite, nous avons eu la messe en anglais et en français.

Puis, nous avons répondu à deux questions qui résumaient l'essentiel des JCJ et de ce que l'on pouvait tirer des enseignements.

Après avoir déjeuné, nous avons assisté à la finale du Got Talents entre les différents sélectionner dans chaque délégations. Il y avait quatre catégories : Chant, Danse, Théâtre et Instruments. Soit 25 candidats de toutes la Caraïbe y compris la Martinique. Ce fut un superbe moment car nous avons assisté à des performances extraordinaires qui montrent le talent des jeunes Caraibéens.

Enfin, nous avons eu un temps de louange où le feu qui brûle en chacun de nous jeunes chrétiens a été ravivé puis nous sommes rentrés chez nous.


Cedrick, de la pastorale des petits frères de Gourbeyre

 


 

Dimanche 22 Juillet 2018 (Journée 13 JCJ)
 

Nous avions rendez-vous à 9h à l'église de De Briant afin de célébrer la messe à 11h.

Les organisateurs ont fait des remerciements à tous (les jeunes jcjistes, les accompagnateurs et familles d'accueil). Ce fut une très belle messe  où nous avons pu célébrer le jour du Seigneur ensemble avec toutes les délégations et les différents évêques et archevêques de la Caraïbe ainsi que le Cardinal Calvin Félix et le Nonce apostolique Monseigneur Fortunatus Nwachukwy.

C'était également à la fois un grand moment de joie mais aussi un moment de tristesse où nous avons dit un au revoir à nos nouveaux amis rencontrés lors de ces JCJ.

Après la messe, nous avons fait des photos de souvenirs et nous avons aussi profité de ces derniers moments pour louer le Seigneur tous ensemble.
Enfin, nous sommes rentrés chez nous et avons passé un amerveilleux après-midi en famille d'accueil.
 

Cedrick, de la pastorale des petits frères de Gourbeyre