Actualités - Dans le diocèse

Le Moule : Marche méditative


PAROISSE DU MOULE : MARCHE MÉDITATIVE 2è édition

A l’initiative du Père Isadan vicaire de la Paroisse de LE MOULE, Dolly et Gladys responsables du groupe de la Pastorale « Pétales d’Espoir », la Marche Méditative de carême a traversé les rues de la commune le dimanche 11 mars. Au départ du parvis de l’église sous une averse de bénédiction, en direction de la chapelle de Néron 7 kilomètres plus loin, environs 350 personnes ont répondu à l’appel dans le but de préparer la montée vers Pâques. Cette 2ème édition de la marche méditative avait pour thème : « A la suite du Christ, avec Marie, soyons Amour les uns pour les autres. »

Au départ, le Père Isadan, explique que tout au long de cette marche nous  prierons pour nos familles, nos malades et tous les personnels de santé de la Guadeloupe en particulier ceux du CHU qui se trouvent en grande difficulté. Les intentions de prière devraient être également formulées pour nos autorités politiques,  administratives, civiles et militaires. Pour tous ceux qui n’ont pas pu être avec nous, nous inplorerons Maman Marie, en récitant le chapelet « mystère douloureux » pour que la Passion, la mort et la résurrection de Jésus soient pour nous une victoire sur les œuvres du mal et fassent de nous des vrais artisans de paix et des batisseurs d’amour.

C’est avec vigueur et détermination que la foule loue, chante et marche sur un ryhtme  soutenu pour montrer qu’elle mène un combat spirituel pour demeurer fidèle à Dieu et demander la grâce de l’amour, de l’unité, de la paix, du pardon et de la réconciliation au sein de nos familles, dans nos communautés chrétiennes, dans nos milieux professionnels et à travers le monde. Durant la marche, les pèlerins ont été nourris par deux petits enseignements sur le thème de cette 2ème édition de la marche méditative et sur le message du Pape François de carême 2018.  
A notre arrivée à la chapelle de Néron après environs deux heures de marche, l’équipe liturgique nous attendait de pied ferme afin de commencer la célébration de l’Eucharistie. Les fidèles se sont  installés, le Père Isadant s’est préparé et de suite a débuté la messe d’action de grâce au Seigneur qui nous a permis d’arriver à destination sans incident, sous la protection du Cœur Immaculé de Marie, avec une foule dynamique malgré les 7 kilomètres parcourus pour la plupart sans manger.

 

Dans son homélie, le Père Isadan a adressé un message très fort aux fidèles. Il expliquait le grand projet de Dieu, celui  d’apporter son salut à tous les hommes. Dieu a envoyé son propre Fils pour réaliser ce projet. Il nous a montré son immense amour en nous donnant son Fils qui offre sa vie sur la croix. Oui, « la croix qui est un instrument de torture n’est pas d’abord l’exaltation de la souffrance mais preuve d’amour de Dieu pour l’humanité » disait-il. Cette croix est devenue pour nous l’arbre de la vie. Elle est le lieu de la manifestation de l’amour de Dieu. Elle guérit et sauve celles et ceux qui gardent leur regard fixé sur Jésus, le Messie crucifié.C’est bien la miséricorde de Dieu qui est à l’œuvre jusqu’au sacrifice de la Croix.Si le Seigneur Jésus a donné sa vie par amour pour nous, nous devrons, à notre tour, donner notre vie pour nos frères et sœurs ; les soutenir, les encourager, leur redonner la joie de vivre. Malheureusement, nous regardons trop souvent ailleurs. Tout au long de ce Carême et tout au long de notre vie, nous sommes donc invités à lever les yeux vers la croix du Christ qui guérit les blessures intérieures et extérieures du monde. Profitons donc de ces derniers jours du Carême pour ouvrir les yeux sur la Vérité et renaître à la Lumière de la vie, pour écouter et aider nos parents, frères et sœurs dans le besoin, surtout ceux dont la santé est fragile. Ne fermons pas notre cœur à l’amour que nous pouvons donner. Alors ensemble : «….soyons Amour les uns pour les autres. »

 

Puis après la célébration de l’Eucharistie, le Père Isadan a remercié chacun des intervenants qui ont permis la réalisation de cette belle expérience, la municipalité de LE MOULE, le Conseil départemental, Route de Guadeloupe, l’équipe des servants de messe, et surtout l’ensemble de ses bien-aimés qui ont répondu en masse à l’appel des organisatreurs. Une collation a été servie en toute convivialité pour clôturer cette belle manifestation qui, comme l’année dernière, sucite déjà pour la majorité des paroissiens le souhait d’être reconduite l’année prochaine.    
                                                                                                                      Cyrianne SURET

Questions liturgiques

Pourquoi aller à la messe le Dimanche ?

Nous ne devons pas oublier que la foi, c’est une relation vivante avec Dieu. Comme toute relation, elle se doit d’être nourrie régulièrement, autrement elle s’endort et même elle se sclérose.

Lire la suite...