Actualités - A la Une

Savoir s’arrêter un peu pour se ressourcer ! Retraite avec le presbytérium à St Jean Bosco

Pour un prêtre, il est toujours important de s’avoir « s’arrêter un peu », de recharger ses batteries pour mieux continuer la mission que le Seigneur lui a confié par le biais de l’évêque. Ainsi, chaque année, après les célébrations de Noël, les prêtres du diocèse de Guadeloupe vivent leur retraite annuelle.





C’est l’occasion de rencontrer, échanger avec des confrères que l’on ne peut pas voir échanger. C’est l’occasion d’échanger personnellement avec Monseigneur RIOCREUX ou avec le prédicateur, Monseigneur MACAIRE. C’est bien entendu de prendre le temps de prier, de faire silence encore plus… C’est aussi surtout l’occasion de se rendre à l’écoute de ce que l’Esprit-Saint désire nous enseigner par les deux enseignements et les homélies du prédicateur.
Le thème de la retraite est celui de l’encyclique du Pape François : La Joie de l’Evangile. « La joie de l’Evangile est-elle la nôtre aujourd’hui en 2018 ? »



Nous exerçons dans un contexte qui n’est pas évident. Nous entendons dire que beaucoup quittent l’Eglise, cela ne doit pas nous laisser indifférent. Une enquête évoque 4 raisons de ce départ : « On n’a pas rencontré Dieu », « On n’a pas fait une expérience communautaire (même si on va à la messe) », « La prédication de l’Eglise n’est pas une prédication biblique », « On n’est pas envoyé en mission ».
Il y a de quoi nous faire réfléchir… Est-ce que nous aidons vraiment ceux qui nous sont confiés à faire « l’expérience du Seigneur » ?
 Ce monde est caractérisé par ce que Mgr Macaire appelle, « le démon I bon kon sa », ou encore « sa ki fèt fèt »… c’est-à-dire une certaine désespérance, une certaine tristesse, un certain dégoût dans nos actions et activités.





 Pourtant, il nous faut sans cesse sortir de cette acédie, de cette tiédeur, être des battants et témoigner de la Joie de l’Evangile. C’est ce qu’exprime les paroles du chant d’entrée de la messe de ce 09 Janvier :
  « C'est toi Seigneur, notre joie (bis)  C'est toi Seigneur qui nous rassembles (bis)
C'est toi qui nous unis  Dans ton amour.
 « Seigneur tu guides nos pas (bis)  Le monde a tant besoin de toi (bis)
Le monde a tant besoin de ton amour.
 « Tu sais le poids de nos peines (bis)  Tu sais l'espoir qui nous soulève (bis)
Tu marches auprès de nous dans ton amour. »



 Prions pour les prêtres… Priez pour « vos » prêtres et aidez-les à témoigner de la Joie de l’Evangile.
Père Gérard FOUCAN

Questions liturgiques

Pourquoi aller à la messe le Dimanche ?

Nous ne devons pas oublier que la foi, c’est une relation vivante avec Dieu. Comme toute relation, elle se doit d’être nourrie régulièrement, autrement elle s’endort et même elle se sclérose.

Lire la suite...