PAROISSES

Le nouveau prêtre Anson Dacine célèbre à la cathédrale

MES PENSEES NE SONT PAS VOS PENSEES !!!
En ce 25ème Dimanche du temps ordinaire, le plus jeune prêtre de notre Diocèse, récemment ordonné, le Père Anson DACINE, a présidé la célébration Eucharistique à la Cathédrale de Basse-Terre à l'invitation de Père Gérard, curé de la paroisse.
En ce début d’année pastorale, Père Anson nous a rappelé les propos de Jésus en lien avec la parole du jour :
« Allez à ma vigne, vous aussi ».
Cette recommandation de Jésus rejoint chaque baptisé : divers services existent dans l’Eglise et nous sommes invités, même comme ouvriers de la dernière heure, à travailler à la vigne du Seigneur.
La vigne de la catéchèse, de la chorale, de la liturgie, de l’embellissement de l’Eglise, des servants de Messe, de la préparation aux baptêmes-mariages, des funérailles….. attend chaque baptisé selon ses talents.
Le Seigneur est juste en toutes ses voies. Il ne s’agit pas d’une justice calculée, mais Jésus nous aime inconditionnellement et sans mesure.
« Les derniers seront les premiers ».
Les ouvriers de la 1ère heure récriminent, comme parfois nous le faisons, lorsque Jésus dans sa bienveillance, donne le même salaire au dernier arrivé à la vigne, comme au premier.

 

 
« Ton regard est-il mauvais parce que moi je suis bon » répond Jésus au contestataire ».
En réfléchissant, chacun peut en conscience, savoir contre quel dirigeant (même contre nos prêtres), nous avons récriminé.
« Que le méchant abandonne son chemin, les pensées mauvaises, et reviennent vers le Seigneur qui lui montrera sa Miséricorde ».
Et Père Anson, à l’aise comme un poisson dans l’eau, à l’image de Père Gérard qui l’accueillait, concluait en ces termes :
« Seigneur, accorde-nous la joie de travailler pour ta plus grande Gloire, sans craindre les contestations, les méchancetés, les jalousies qui jalonneront nos routes. En confiance, nous te savons proches Seigneur, de ceux qui t’invoquent.
Et c’est sous les applaudissements des paroissiens de Basse-Terre et de Vieux-Habitants qui étaient venus entendre celui qui a œuvré à leur côté durant un bon mois, que le Père Anson s’est retiré en promettant de revenir.
Micheline TISBA


Questions liturgiques

Pourquoi aller à la messe le Dimanche ?

Nous ne devons pas oublier que la foi, c’est une relation vivante avec Dieu. Comme toute relation, elle se doit d’être nourrie régulièrement, autrement elle s’endort et même elle se sclérose.

Lire la suite...