Articles

Célébration de l’appel décisif des catéchumènes

Ils sont 67 de 10 paroisses du diocèse. Ils sont passés, ce dimanche 14 février, par la porte sainte de l’église St Pierre-St Paul. Catéchumènes, jeunes et adultes, ils ont en moyenne 35 ans et  se préparent à leur baptême à Pâques. Lors de la célébration de l’appel décisif en ce début de Carême, Mgr  Riocreux les a appelés par leur nom. Ils se sont levés et ont répondu : « Me voici ».

Les catéchumènes sont passés par la Porte Sainte de la Miséricorde, suivis par les diacres, prêtres accompagnant leurs catéchumènes, et Mgr Riocreux

Chaque catéchumène, appelé par son prénom par l'évêque, se lève et répond "Me voici"
catéchumènes de St Anne

de St Pierre et St Paul
 

Dans sa méditation après la lecture de la Parole de Dieu, l’évêque a souligné combien ils étaient une grâce pour l’Eglise. Il a souligné aussi les messages exprimés dans leur lettre de demande : décision personnelle, évènements joyeux ou douloureux les poussant vers Dieu, certitude que le baptême va les transformer profondément.

Puis, chaque catéchumène s’est présenté devant l’évêque. Celui-ci  a remis l’écharpe violette présentée par les Père Jean Gary Edume, responsable du catéchuménat et Père Jacques Hivon, curé de la paroisse St Pierre St Paul où se déroulait la célébration.

Prière fervente pour les catéchumènes et leurs accompagnateurs, remise d’un livret sur la miséricorde ont conclu cette belle célébration.



 

Témoignage :

Cet appel décisif nous remplit d’espoir !
Une étape importante pour moi qui chemine vers les sacrements de l’initiation chrétienne que cet appel décisif des catéchumènes vécu en Eglise à Pointe à Pitre aujourd’hui (qui plus est en ce jour de la saint Valentin !). Ce désir du baptême m’a toujours habité avec des hauts et des bas ; je le tiens de ma mère qui m’a laissé libre mais qui  a toujours tenu à me donner une base de spiritualité équilibrante pour moi… Durant mes études au LEP de Blanchet j’ai aussi été en lien avec l’aumônerie du lycée ; et aujourd’hui mon travail d’enseignant en mécanique auto dans ce même lycée (les élèves malgré les turbulences ont soif de quelque chose), ma passion des courses d’auto… tout cela me prend beaucoup de temps, mais c’est une rencontre décisive pour moi qui est à l’origine de mon engagement vers le baptême aujourd’hui… Je vis cette progression comme un appel, et le lien avec les Petits Frères de l’Incarnation à St Jean Bosco y est pour quelque chose aussi… l’évêque a bien insisté sur le rôle primordial de ces rencontres qui nous éclairent positivement et jalonnent notre vie ! Et on s’aperçoit aujourd’hui qu’on est une petite centaine d’adultes en route à travers toute la Guadeloupe… c’est intéressant, on se sent moins seul ! ça remplit d’espoir pour les étapes de notre vie qui se profilent ! Voilà que j’ai rencontré un collègue prof. dont la femme se prépare au baptême aussi… vraiment les voix (ou les voies, comme vous voulez) de Dieu sont impénétrables ! Il faut nous laisser guider par Lui !
Josias Hatil  14.2.16

Josias et son parrain Jean-Marie, heureux après la remise de l'écharpe!
 



Questions liturgiques

Pourquoi aller à la messe le Dimanche ?

Nous ne devons pas oublier que la foi, c’est une relation vivante avec Dieu. Comme toute relation, elle se doit d’être nourrie régulièrement, autrement elle s’endort et même elle se sclérose.

Lire la suite...