Articles

Quand Fraternité se conjugue en vérité au LEP de Blanchet

 


Ce mercredi 20 février, à l’initiative de Madame Ezra Royer, mère de famille et éducatrice au Lycée Professionnel de Blanchet, une journée de sensibilisation autour des personnes en situation de handicap a été organisée afin de permettre une meilleure compréhension entre tous les jeunes.

Témoignages, prises de parole, interventions de professionnels du monde de la santé et de l’éducation… alternaient avec des moments de convivialité et des temps sportifs partagés. Toutes les structures avaient répondu présentes, et le personnel du lycée s’est bien impliqué… « on ne doit pas penser que les jeunes de lycée professionnel industriel seraient  moins solidaires ou généreux que les autres. Ce n’est pas vrai, et il faut voir l’enthousiasme, la solidarité, le respect et le fair-play dont ils ont fait preuve ! » n’a pas manqué d’expliquer Mme Royer.

 


M. Yves Labry, lui-même professeur de gestion à Blanchet, a témoigné avec beaucoup de véracité et d’humanité. Puis l’association la Libellule et l’intervention poignante de Steeven en fauteuil roulant mais très mature, dynamique et souriant. S’en suivait un match de basket entre jeunes. Une intervention très pédagogique de Mme Bibrac, professionnelle du CHU, sur la drépanocytose (handicap non visible mais très prégnant). Madame Morin, infirmière, est venue éclairer de sa compétence et répondre aux questions.

Joie, respect, concorde étaient au rendez-vous pour le plus grand bonheur de tous ! Pour conclure, faisons nôtres cette maxime du célèbre pédagogue Jean-Baptiste Blanchard : « sans le respect mutuel, il n’est point de solide amitié ! » commentée si souvent par Gérard Lauriette (dit Papa Yaya)  dans son admirable méthode d’enseignement et d’éducation basée sur l’observation.

J.-M. G.

 


Questions liturgiques

Pourquoi aller à la messe le Dimanche ?

Nous ne devons pas oublier que la foi, c’est une relation vivante avec Dieu. Comme toute relation, elle se doit d’être nourrie régulièrement, autrement elle s’endort et même elle se sclérose.

Lire la suite...