Articles

Harmonie du chant avec le Chœur de l’Immaculée : un bonheur !

 


« Si la musique se vit avec le cœur, et le chant avec le corps, les deux sont harmonie pour le bonheur de l’être, et la fraternité de tous les êtres » a dit Luciano Pavarotti. Ce samedi 26 janvier, le Chœur de l’Immaculée de Versailles a superbement décliné cette belle maxime sous la baguette de Frédéric Ollevier, professeur de musique au pensionnat de Versailles. 

Et le magnifique vaisseau que représente la chapelle de Saint Jean Bosco a résonné l’espace d’une soirée des voix splendides des enfants et des jeunes (dont le morceau savoureux Se la vostra partita), de la partie instrumentale d’un bon niveau dans des pièces tant classiques que plus modernes, et du grand chœur d’adultes composé de parents d’élèves et d’enseignants de Versailles dans des partitions toutes en nuances d’un très bon niveau… à vous couper le souffle ! Du beau travail en vérité ! l’ensemble a formé un parcours sublime pour le public malheureusement trop clairsemé… mais la soirée valait le déplacement !

 


D’autant que les parents et de nombreuses personnes s’étaient mobilisés pour la réussite de cette soirée au profit des projets pédagogiques des élèves du Pensionnat de Versailles ! Un bel exemple de solidarité pour le bien de nos jeunes ! Woulo Bwavo à tous et en particulier à Marie-Lise Edmond, directrice du Primaire l’Immaculée de Versailles pendant quarante ans, et qui, à la retraite, est toujours à la proue du navire de l’entraide familiale et de l’accompagnement des enfants afin que nul d’entre eux ne reste sur le carreau !
 



La qualité de la soirée fera que d’autres rencontres seront programmées car l’enjeu en vaut la chandelle (puisque l’on est à la veille de la chandeleur !). Et comme dit Léopold Sédar Senghor : « le poème n’est accompli que s’il se fait chant, parole et musique en même temps ! »… ainsi la chorale « Chœur de l’Immaculée » vous invite à la rejoindre lors de ses répétitions tous les jeudis de 18 h 30 à 20 h au Pensionnat de Versailles. Annou alé !


Jean-Marie Gauthier

 
  


Questions liturgiques

Pourquoi aller à la messe le Dimanche ?

Nous ne devons pas oublier que la foi, c’est une relation vivante avec Dieu. Comme toute relation, elle se doit d’être nourrie régulièrement, autrement elle s’endort et même elle se sclérose.

Lire la suite...