Articles

« Gaudete » aux grandes orgues de la cathédrale de Basse-Terre



Ce troisième dimanche de l’Avent (16 déc. 2018) marquait la fin du triduum musical de la cathédrale de Basse-Terre à l’occasion de la bénédiction puis de l’inauguration des grandes orgues. Et nos deux organistes titulaires que sont Jean-Michel Lesdel et Joël Gustave-dit-Duflo ont su décliner musicalement ce dimanche de la joie (Gaudete : du latin réjouissez-vous !) dans notre cheminement vers Noël. 

Après la messe dominicale célébrée par Père Gérard Foucan, curé de la cathédrale, qui nous invitait à nous réjouir de ce « cadeau de Dieu » à travers la présence des organistes qui désormais pourront accompagner nos liturgies de leur talent, nous avons eu le privilège d’assister à leur premier concert.
« Gaudete » pour la création sublime de ce magnifique instrument par les Ateliers Bertrand Cattiaux, qui vient compléter le patrimoine si prestigieux de la Guadeloupe.

« Gaudete » pour l’accompagnement des chants si bien choisis par Gérard Vienet, directeur de la chorale de la cathédrale, et dont l’orgue sait donner un volume et une amplitude qui élève l’âme.

« Gaudete » pour les trois pièces qu’a interprétées magnifiquement Joël Gustave-dit-Duflo : le Plein Jeu tout d’abord, puis Récit de Nazard, de Louis-Nicolas Clérambault (organiste français et compositeur de l’époque baroque). Et l’Adagio d’Albinoni pour conclure, qui a rempli d’émotion le public attentif !

« Gaudete » pour les deux pièces interprétées magistralement en final par Jean-Michel Lesdel : Prélude en si mineur de Bach où l’organiste chevronné a pu exprimer son talent et son agilité ; et enfin ce Prélude époustouflant de Gabriel Pierné (+1937) permettant à l’orgue de se déployer et de donner tout son éclat.

René Dumesnil (contemporain de Gabriel Pierné) disait : «Tous ceux qui se tourneront vers les partitions de Gabriel Pierné sont sûrs d'y trouver grand profit en même temps que grand plaisir.» Gageons qu’avec la foi, le travail et le talent de nos deux organistes, de nombreux jeunes et moins jeunes guadeloupéens et caribéens, trouveront dans l’instrument prestigieux de notre cathédrale de Basse-Terre beaucoup de bonheur et de grandes raisons d’espérer ! Nous avons rendez-vous pour la messe de Noël, puis les concerts qu’ils ne manqueront pas de donner. Gaudete !


Jean-Marie Gauthier



Questions liturgiques

Pourquoi aller à la messe le Dimanche ?

Nous ne devons pas oublier que la foi, c’est une relation vivante avec Dieu. Comme toute relation, elle se doit d’être nourrie régulièrement, autrement elle s’endort et même elle se sclérose.

Lire la suite...