Articles

Installation de Mgr Launay Saturné, nouvel archevêque de Cap Haïtien


 


Père Silène et Mgr Launay Saturné à l'évêché après la messe
 

"Que ta volonté sois faite !"

Ainsi s’est présenté Mgr Launay Saturné, président de la conférence épiscopale d’Haïti, dans sa cathédrale de Cap-Haïtien archi-comble le dimanche 23 septembre, pour son installation.
Magnifique cérémonie pleine de ferveur intense ! Tous les évêques d’Haïti étaient là, ainsi que l’évêque voisin de la République Dominicaine. Père Edouard Silène, vicaire général, représentait Mgr Riocreux et tout le diocèse de Guadeloupe. L’unité des chrétiens était soulignée par la présence de l’évêque épiscopalien d’Haïti.

 


de gauche à droite : Père Edouard Silène, Mgr Willy Romélus évêque émérite de Jérémie, Père Daniel Romulus, Mgr Jean Désinor évêque de Hinche

 

Emouvante procession d’ouverture avec des chorales chantant à plein cœur « peuple de prêtres, peuple de rois » précédant l’entrée de tous les diacres, prêtres et évêques. Puis les autorités civiles ont pris place dont le Président de la République et son premier ministre.

Après la présentation du nouvel archevêque, Mgr Nugent, nonce apostolique en Haïti, a remis la crosse de pasteur à Mgr Launay et l’a installé dans sa cathèdre. Le chant du Gloria a alors vibré sous les voutes magnifiques de la cathédrale. De nombreuses familles et beaucoup de jeunes à cette messe, preuve de la grande vitalité de cette Eglise sœur. Mgr Launay dans son homélie s’est présenté en tenue de service et sur tous les fronts. Il a été vigoureusement applaudi.

Le Te Deum brillamment interprété par la chorale et repris par la foule a conclu la cérémonie. Et sur la place dehors ovation pour tout le monde, montrant la communion et la fraternité de tout le peuple chrétien.


Jean-Marie Gauthier

 
 
Témoignage de Père Edouard Silène qui se rendait pour la première fois en Haïti.


Son Excellence Mgr Launay Saturné, ancien évêque de Jacmel, fut nommé archevêque métropolitain de Cap-Haïtien par sa Sainteté le pape François le 16 juillet. Cependant la prise de possession de l’archidiocèse a eu lieu ce dimanche 23 septembre. Mgr Launay a rappelé haut et fort, rappelant l’emblème de son blason « fiat voluntas tua », qu’il veut être le serviteur de tout le peuple haïtien à travers son épiscopat à Cap-Haïtien. 

A travers cette émouvante célébration, l’archevêque rappelle à ses « frères prêtres qu’ils doivent avoir les pieds dans l’eau pour servir ». Il s’adressait à son presbyterium mais aussi à tous les prêtres du monde entier. En tant que représentant de Mgr Riocreux et du diocèse de Guadeloupe à cette célébration, j’ai eu l’immense joie, à cette occasion, de rencontrer durant mon séjour à Haïti un homme « qui a les pieds dans l’eau pour servir ». Un homme de foi et de prière, un homme qui met l’Evangile en pratique, qui sert les pauvres. Un homme animé de la spiritualité du Père de Foucauld et qui met l’espoir dans le cœur de beaucoup. Cet homme c’est Frère Francklin Armand, fondateur des Petits Frères de l’Incarnation.

 


Devant la mer au Cap-Haïtien : Père Daniel, chauffeur Nestor, Père Silène, Fr Francklin Armand et les petites soeurs de l'incarnation
 

Avec lui nous avons visité plusieurs centres dont il s’occupe avec dévouement, compétence et courage : campus universitaire agronomique ; boucherie et restaurant tenus par les petits frères à Hinche ; centre spirituel diocésain de Fort-Liberté tenu par les petites sœurs ; Saintard haut lieu spirituel du Père de Foucauld (où nos pèlerins de Guadeloupe se sont retrouvés nombreux en juillet dernier) avec sa boulangerie ; usine de traitement de l’eau potable, hôpital et établissements scolaires à Port-au-Prince… Edifiant !


  
A gauche : les petites soeurs de l'Incarnation, Frère Francklin, Père Edouard Silène et Frère Bernard qui va rejoindre la petite communauté de St Jean Bosco bientôt.
A droite : à Petite Place Cazeau chez les Petites Soeurs avec Père Silène, le ministre de la culture Mickaël Lapin, Fr Francklin Armand et Frère Bernard


Que Notre-Dame du Perpétuel Secours, patronne du pays d’Haïti et Bienheureux Charles de Foucauld guident ces deux hommes d’Eglise que sont Mgr Launay Saturné et Frère Francklin Armand, et bien sur toutes les femmes et tous les hommes de bonne volonté qui servent Jésus-Christ dans leurs frères !



Frère Francklin Armand à Saintard



Père Silène



Questions liturgiques

Pourquoi aller à la messe le Dimanche ?

Nous ne devons pas oublier que la foi, c’est une relation vivante avec Dieu. Comme toute relation, elle se doit d’être nourrie régulièrement, autrement elle s’endort et même elle se sclérose.

Lire la suite...