Articles

Evènement : Hopen en Guadeloupe en octobre

 

Après Martinique et avant Panama
Que la louange éclate en Guadeloupe avec Hopen en octobre 2018 !

 
Actuellement, tous les regards sont tournés vers le grand rassemblement de la jeunesse caribéenne en Martinique en juillet. Plus d’une centaine de jeunes de notre diocèse se sont préparés pendant des mois pour y participer. Quelques mois après, en janvier 2019, c’est à Panama que les jeunes du monde entier sont attendus pour la 34ème édition des Journées Mondiales de la Jeunesse, après Cracovie en 2016 et Rio en 2013. Entre deux, comme un battement, un Synode des évêques à Rome en octobre 2018 sur « les jeunes, la foi et le discernement vocationnel » !
 
 L’idée de faire venir le groupe de louange Hopen en Guadeloupe a germé dans mon cœur il y a plus d’un an alors que je participais pour la première fois à un concert de Hopen à Paris. Ce projet a ensuite mûri avec l’aide de quelques amis, des 4 frères de Hopen et de l’Eglise aussi par l’intermédiaire de prêtres et de Monseigneur RIOCREUX.   C’est aujourd’hui une initiative collective, portée par des jeunes guadeloupéens, avec et pour le diocèse de Guadeloupe, qui veut s’inscrire en lien avec ces trois grands évènements d’Eglise. Après la Martinique, où va-t-on ? Comment vivre « l’après JCJ » en disciples missionnaires, renouvelés dans l’Amour de Dieu, pour transformer nos familles, notre Eglise, notre société guadeloupéenne ? Dans cette même suite, quel sens donner aux JMJ de Panama ? Enfin, comment aider les jeunes à discerner leur vocation et y répondre ?
 
L’objectif est donc de permettre à tous et chacun, et spécialement les jeunes,  de trouver leur place dans l’Eglise, de ne plus être consommateur, de ne pas avoir peur de s’y engager, et d’y proposer ses talents.  Hopen fait partie de ces incroyables exemples de témoins, qui ont entendu l’appel de Dieu et qui, dans le discernement et la liberté, ont choisi de Lui consacrer leurs talents, leurs vies, leurs personnes.  Ce projet est alors synonyme de partage, d’espérance et de foi. Les quatre frères de Hopen seront ravis de rencontrer les paroisses, pour témoigner de leur cheminement chrétien, mais aussi louer, prier avec nous et vivre ensemble la fraternité.
 
Ce projet a été décidé d’un commun accord avec le groupe Hopen et le diocèse, représenté en la personne de Monseigneur RIOCREUX, évêque de Guadeloupe. Nous avons besoin de chacun de vous pour que ce projet puisse se réaliser. Nous avons mis en place une cagnotte en ligne pour récolter des fonds en vue de financer les billets d’avion des membres du groupe. Nous recherchons aussi des paroisses et familles d’accueil, des bénévoles intéressés pour nous aider dans la logistique de ce projet. N’hésitez pas à nous contacter via la page Facebook ou par mail. Un grand merci d’avance pour votre générosité et que la louange éclate en Guadeloupe !
 
Lucy B.
Liens utiles : Cagnotte leetchi : https://www.leetchi.com/c/hopen-en-guadeloupe
Page Facebook : Hopen en Guadeloupe
Mail : Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.


Rencontre avec Hopen

1- Pouvez-vous vous présenter ?
 
Hopen est un groupe professionnel de louange composé de quatre frères : Antoine, Camille, Armand et Charles. Le groupe a été créé en 2014 suite à l’appel du Pape François : « Chers jeunes, je vous invite à mettre vos talents au service de l’Evangile, avec créativité et une charité sans frontières ». Depuis 4 ans, nous voyageons sur les routes des France pour des soirées de louange qui rassemblent le peuple de Dieu. Nous avons réalisé plus de 250 concerts et vendus plusieurs milliers d’albums. Nous travaillons actuellement dans le diocèse de Nanterre, au service de l’évangélisation par la musique. 
 
2- Expliquez votre engagement d'Eglise. Comment avez-vous répondu à cet appel ?
 
Nous aimons dire que notre chemin a été ponctué par de nombreuses rencontres : il s’agit d’une succession de petits « oui » qui nous ont menés jusqu’ici. Au début avec Glorious, qui nous a aidés à nous lancer, puis plus récemment avec Mgr Aupetit qui nous appelés lorsqu'il était encore évêque de Nanterre. Depuis nos débuts, nous revendiquons un attachement fort à l’Eglise, nous sommes même envoyés par l’Eglise. Nous croyons qu’un chrétien ne s’appelle pas tout seul, qu’il a besoin que la volonté de Dieu soit discernée et confirmée par l’Eglise : c’est le sens de cet engagement. D’autre part, nous croyons que l’Eglise transmet depuis 2000 ans le message du Christ, nous voulons être acteurs de cette évangélisation et parler du Christ au plus grand nombre. 
 
3- Quel message souhaitez-vous adresser à la communauté de Guadeloupe et plus particulièrement aux jeunes ?
 
Nous avons hâte de découvrir ce peuple dont nous avons beaucoup entendu parler! Monseigneur Riocreux nous a témoigné de la ferveur chrétienne vécue dans son diocèse, c’est avec joie que nous viendrons découvrir l’Eglise de Guadeloupe. Un message en particulier ? Celui du Pape Jean-Paul II, qui date un peu mais qui est plus que jamais d’actualité : « N’ayez pas peur, ouvrez les portes au Christ ». Dans le monde qui est le nôtre, Dieu semble souvent disparaître de la vie de nos contemporains. Nous voulons être témoin qu’avoir la foi en 2018 est un vrai trésor qui illumine toute notre vie. Nous souhaitons le redire à la jeunesse, et spécialement aux jeunes de Guadeloupe : heureux de vous rencontrer pour partager cette foi qui nous unit. 
 
4- Qu'attendez-vous de ce séjour parmi nous en Guadeloupe ?
 
Nous sommes heureux de découvrir une nouvelle culture, de nouvelles personnes … de vous rencontrer ! Nous attendons surtout de la joie, beaucoup de joie … et du soleil ! 


Interview réalisé avec Hopen et les jeunes du projet.
 



Questions liturgiques

Pourquoi aller à la messe le Dimanche ?

Nous ne devons pas oublier que la foi, c’est une relation vivante avec Dieu. Comme toute relation, elle se doit d’être nourrie régulièrement, autrement elle s’endort et même elle se sclérose.

Lire la suite...