Articles

CANA PLAGE GUADELOUPE 2018

 

Cette année, comme chaque année depuis quatre ans, la fraternité des couples Cana a organisé la manifestation « Cana Plage » qui s’est déroulée le dimanche 13 mai à la plage de la Perle sur la commune de Deshaies. Ce week-end a commencé par la nuit du samedi sous les étoiles et le clair de lune en couple à louer Dieu

Le dimanche, environ 200 personnes ont participé à cette journée rythmée par la louange au son des tambours, par la prière et la fête, par les moments de témoignages et de vérité. Trois couples et une célibataire ont contribué aux temps de témoignages.

Le 1er couple, responsable d’une Fraternité Cana, dont l’épouse avait découvert la CCN dans les jeunes de 14/18 ans ne souhaitait qu’une chose depuis le mariage : que son époux accepte de faire la session Cana. Ils ont eu la joie de la vivre l’année dernière, joie de ce temps en couple qui les a remis en route grâce au dialogue à l’écoute l’un de l’autre, moment de tendresse et de douceur , mais aussi redécouverte de la place de la prière et du Seigneur, ciment au sein de leur couple. De plus, l’année se solde par l’arrivée prochaine de leur bébé Cana. HEUREUX !

Le 2ième couple, tout aussi jeune a d’abord fait l’historique de leur parcours en association chrétienne où ils se sont rencontrés, très vite amoureux et suivi de la venue de leur 1er enfant, puis la vie commune. Leur témoignage a porté sur l’espoir et la nécessité de trouver les clefs nécessaires à leur couple., ils n’ont pas été déçus ils ont trouvé grâce à la session Cana, à travers les enseignements, les témoignages, les assemblées de prières et la place à donner à Dieu, ce qu’ils étaient venus chercher. FORMÉS et prêts à poursuivre le parcours. En fraternité depuis 2 ans, il ont annoncé leur mariage chrétien prévu le 17/08/18, lequel sera célébré par le diacre Jean Marie, ce qui nous a tous remplis de joie.


Le témoignage du 3ème  couple a été tout aussi édifiant sur le miracle de Cana, changement de vie professionnelle et création d’entreprise, arrivée du petit Andrew qui fait la joie des frères, mariage en juillet 2017, ils reconnaissent que c’est leur terre et regrette de ne pas avoir connu cela plus tôt. RENOUVELÉS et TRANSFORMÉS.
HEUREUX, FORMÉS, RENOUVELÉS et TRANSFORMÉS, voilà le miracle de Cana vécus par nos couples en Guadeloupe.


Enfin le témoignage d’une célibataire consacrée en la personne de sœur Nadège SOPHIYAIR, a captivé l’assistance, pleine de vérité, de joie, de transparence sur sa rencontre et son parcours avec le Seigneur durant toutes les années qui ont précédé et suivi son engagement.
Oui, le Seigneur était vraiment à l’œuvre en ce Dimanche, tous ces témoignages ont fortement touché les cœurs, mêmes des simples baigneurs qui ne faisaient pas partie de notre groupe.
La journée, ensoleillée par la présence, le sourire, les rires et le visage de chacun, par la chaleur du soleil et la baignade, fut marquée par la joie de se retrouver entre couples et familles ayant suivi la session Cana ou en questionnement pour leur inscription à celle-ci, avec des couples en fraternités ou non, avec célibataires des groupes de prière.

Nos nombreux enfants, débordants d’énergie et contents de se retrouver, s’égayaient sur la plage et dans la mer, se régalant de toutes les friandises (crêpes, sorbets, gâteaux, tartes etc…).
De fait, toutes les missions de la Communauté du Chemin Neuf en Guadeloupe, encore en fondation, ont été représentées (JCN, 14-18, foyer d’étudiants, groupes de prière ). En fin de journée, une pluie abondante est venue comme rafraichir et bénir les enfants de Dieu que nous sommes.
Oui, la journée a été belle en intensité par le souci de chacun de manifester la présence constante du Seigneur par la joie et le partage entre tous, par la fraternité dévoilée, par la parole, les danses et les chants.
Que Vive Cana Plage 2018, A bien


Questions liturgiques

Pourquoi aller à la messe le Dimanche ?

Nous ne devons pas oublier que la foi, c’est une relation vivante avec Dieu. Comme toute relation, elle se doit d’être nourrie régulièrement, autrement elle s’endort et même elle se sclérose.

Lire la suite...